Choisir un style de vie singulier amène à avoir un certain nombre de valeurs. En lisant nos essais de la Jaguar XJ6 , de la MGB GT, et de la DSuper 5, vous avez compris que plus que des voitures, ces engins sont avant tout un pan d’histoire, une forme d’art de vivre, un Rubicon mécanique entièrement accepté et presque une histoire d’amour aux yeux de leurs propriétaires. Une définition qui sied à merveille à un autre type d’industrie : la construction de mécanismes horlogers de précision également appelés “montres” (quoique l’aspect “défi mécanique“ soit nettement moins présent dans ce cas).  D’ailleurs, pour faire un parallèle, vous croiserez rarement un possesseur de Healey, de Morgan Treewheeler ou de MG TD portant à l’avant-bras une Armani ou une Festina . choisir sa montre

Cet article n’est ni un guide d’achat, ni un condensé exhaustif de tout ce qu’il y aurait à dire sur le sujet, et pour cause, il est bâti sur ma seule expérience personnelle en ce domaine. Voyez plutôt ce qui suit comme une petite tribune libre sur l’univers des garde-temps.

“Une… Montre ? Pourquoi ?”

 

“Une… Montre ? Pourquoi ?” Un ado de 19 ans.

                                                               Un ado de 19 ans.  Un ado de 19 ans.

 

Le John's phone, l'unique téléphone pour l'Homme, avec les emmerdes qui vont avec.

Le John’s Phone, le seul téléphone d’Homme, avec les emmerdes qui vont avec.

Voilà le genre de remarque qui vous touche lorsque, pour passer le temps, vous discutez avec la future élite des écoles de commerce, et que le personnage en face de vous vous lance avec un regard de bœuf et sur un ton uniforme “Les montres c’est pour les loosers, moi j’ai toute ma vie et l’heure aussi sur mon smart (phone).” Cinq jours plus tard, il se faisait voler son smart. Ses photos dégradantes et sextapes de lui-même se retrouvaient partout sur Internet, ses contacts spammés, ses comptes sociaux et bancaires piratés, et lui en fuite. Comme quoi la centralisation, ce n’est pas toujours le confort par le progrès.

 

Qu’est ce qu’une “montre” ?

Qu’est ce qu’une “montre” ?

Qu’est ce qu’une “montre” ?

 

En fonction du type d’utilisation et du niveau de gamme de l’objet, une montre peut être une, voire plusieurs choses à la fois.

Aerowatch Chronographe Renaissance édition Limitée. 2500 euros. Introuvable.

Aerowatch Chronographe Renaissance édition Limitée. 2500 euros. Introuvable.

Tout d’abord il s’agit d’un objet fonctionnel, indicateur du Temps qui passe, vous permettant de fragmenter votre vie quotidienne en un certain nombre d’unités temporelles et à apprendre à respecter ces unités (ponctualité lors d’un rendez-vous par exemple).

C’est un accessoire de mode pour certains, leur permettant de compléter voire dans certains cas, de substituer une personnalité complexe et élégante à une parure vestimentaire plus ou moins élaborée ou simplement à un seul accessoire, une montre en l’occurrence. Dans ce cas, les modèles de geeks Tokyoflash à LED ou, dans un autre esprit, les engins énormes et très voyants telles que les Diesel DZ7 peuvent être à l’honneur. Ceux qui n’y connaissent rien et qui souffrent du syndrome “Rolex” (voir plus bas) optent pour des montres de couturiers (Boss, Armani, etc.) qui coûtent 10 fois leur prix. Alternativement, tout ce qui est gros, brillant avec bracelet métallique, et lourd, ça le fait aussi.

Une montre est un marqueur social, au même titre qu’une voiture exclusive / très chère, ou qu’une compagne au physique attirant et à la conversation distinguée (ou pas). Pas de surprise, l’écrémage se fait par le pognon, et plus c’est cher et de marque connue et prestigieuse, mieux vous serez accueilli dans certains milieux. Par exemple, à moins de porter un costume en alligator, beaucoup d’employés de boutiques de grand luxe se feront une idée de l’épaisseur du portefeuille de leurs clients grâce à leurs chaussures, puis grâce à leur montre.

A savoir, la montre “marqueur social” peut être compatible avec le paragraphe qui suit.

“marqueur social”

Zénith Classe Elite. A partir de 2000 euros.

Zénith Classe Elite. A partir de 2000 euros selon le modèle et ses complications.

La montre est une concrétisation d’un savoir-faire technique horloger, et par corollaire du plaisir de porter un objet à l’esthétique raffinée et minutieusement travaillée, doté d’une grande complexité mécanique que seul soi-même et d’autres initiés sauraient reconnaître et admirer (certains passent plus de temps à contempler la partie arrière vitrée de leur montre automatique qu’à s’en servir pour consulter l’heure). Les possesseurs de tels objets aiment à parler de “garde-temps” plutôt que de “montres”. Ici rentrent en compte la recherche esthétique, le type de mouvement (par exemple : mécanique, mécanique automatique, kinétique, solaire (eco-drive chez Citizen), ou encore le fabuleux Spring Drive de Seiko), le nombre de complications (tout élément supplémentaire au-delà des trois aiguilles heure-minute-seconde,  tel un chronographe, un guichet pour la date, un quantième ou calendrier perpétuel, une réserve de charge ou un cadran de phases de lune), et la marque (moins elle est connue / possédée par des gens avec de l’argent mais sans aucun goût, mieux c’est). Enfin, si ce type de modèle coûte tout au moins assez cher, leurs propriétaires s’étaleront très rarement sur le fait de posséder une montre payée plusieurs centaines / milliers d’euros. Par exemple, vous n’entendrez jamais au cours d’une soirée “Oh ! Touche pas à l’Aerowatch, c’est une montre à 4000 !”.

Enfin, tout le monde étant assujetti au même Temps, une montre peut être le symbole ontologique de notre acceptation d’appartenir à l’Univers, et a se soumettre à son poids et ses règles cruelles (toutes les contraintes dues au temps qui passe, calvitie, augmentation du volume ventral ou troubles érectiles notamment).

 

Comment se porte une montre ?

Comment se porte une montre ?

 

La Calibre 89 or, meilleur rapport prix / poids / complications du monde (4 millions d'€ / 1 kg / 33).

La Calibre 89 or, meilleur rapport prix / poids / complications du monde (4 millions d’€ / 1 kg / 33).

D’usage, la montre gousset se porte dans une poche de gilet lui-même recouvert d’une veste habillée. L’utilisateur extraira la montre avec un mouvement assuré, de préférence sans tirer sur le mou de la chaînette. Certains goussets, comme la Calibre 89 de Patek Philippe ne sont de toute façon pas faits pour être portés, car ils pèsent lourd (un kilo) et mettraient tout le monde très mal à l’aise, surtout si vous la consultez dans le cadre d’un aïoli à Peymeinade (de plus, on risquerait de vous la confisquer et de s’en servir de cochonnet pour la partie de pétanque à venir). Dans tous les cas, un gousset ne se porte pas dans une simple poche de pantalon, vous passeriez pour un plouc, ou pour quelqu’un qui veut impressionner mais qui au final renvoie une image de nase (déclinaison : demander à des inconnus s’ils n’auraient pas un cigare plutôt qu’une cigarette).

La montre traditionnelle se porte un peu avant le poignet, couronne sur l’extérieur. Certains remontent la montre le plus haut possible sur leur avant-bras, ce qui est soit un signe de psychorigidité, soit qu’ils ont une montre à bracelet en métal mal ajusté dont ils ne supportent pas le roulis. L’homme de goût portera une montre au diamètre de boîtier adaptée à son style et à son avant-bras, laquelle se trouvera très proche du poignet et ainsi recouverte par l’extrémité de la manche de sa chemise s’il en porte une. Le beauf et le rappeur porteront quant à eux des modèles immenses en or, en imitation or ou en truc brillant qui dépasseront allégrement de leur manche de manière vulgaire et ostentatoire signifiant : “Je suis riche / prétend être riche et n’ait aucune culture, je me définis par mes apparats. Voyez, et insultez-moi.” Variante : porter sa montre directement par dessus la manche de sa chemise ou de son manteau.

Enfin, étant l’homme qui a inventé les bretelles en ficelle à rôti, les cravates-slips et les vêtements et chaussures en fruits et légumes, il était logique que je trouve d’autres façons de porter une montre. En poing américain : retirez la montre, fermez la boucle, passez le tout par-dessus vos phalanges, boîtier à l’extérieur, fermez le poing, et frappez votre adversaire. En lacets : larder les sous-œillets de vos chaussure avec un cutter pour créer des ouvertures de la largeur de votre bracelet, insérez chaque partie du bracelet dans les fentes opposées, fermez la boucle. Inconvénients : ne fonctionne pas avec les boucles déployantes et les bracelets métal, peu confortable, talents de contorsionnisme requis pour verrouiller la boucle. Alternative : porter sa montre en nœud papillon en ayant recours à du rafia pour rallonger le bracelet, et pourquoi pas, en anneau pénien (effet et sensations garanties, difficultés ou embarras pour consulter l’heure).

 

Où acheter une montre ?

Où acheter une montre ?

 

Apprentissage fait en bijouterie : les Suisses et les Japonais ne sont pas les seuls à faire des montres. Ici, une Glashütte Original allemande.

Apprentissage fait en horlogerie : les Suisses et les Japonais ne sont pas les seuls à faire des montres. Ici, une luxueuse Glashütte Original allemande.

L’horlogerie est le choix royal. Tout d’abord, vous pourrez regarder et essayer les modèles qui vous plaisent, et croyez-moi il y a parfois un monde de différence entre les photos d’une montre consultées sur le net et avec la même montre dans la réalité (en général elle est toujours plus belle, parfois ses dimensions vous rebuteront). Ensuite, vous pourrez bénéficier de conseils expérimentés de la part des employés. A titre personnel, je préfère me rendre chez des horlogers indépendants plutôt que dans des chaînes de boutiques. On y croise plus souvent des personnes ayant une véritable passion, avec plus de connaissances techniques en horlogerie que le franchisé, et il est nettement plus facile d’y négocier le prix d’une montre (alors que les employés d’une certaine chaîne proposant des produits Hamilton et Bell & Ross vous regarderont avec un mélange d’effroi et de mépris lorsque vous commencerez à parler tarif). De plus, vous aurez la certitude de ne pas acheter une occulte copie et vous aurez droit à tous les avantages que confère une marque, particulièrement sa garantie valable chez tous les revendeurs officiels.

Vous pouvez aussi avoir recours aux boutiques d’occasion, qui vendent des modèles moyen / haut de gamme contrôlés et révisés, lesquelles vous permettront de vous payer une montre de globalement meilleure gamme pour un prix un peu moindre. Il faut néanmoins choisir un vendeur ayant une très bonne réputation, être prêt à acheter un modèle dont le bracelet en cuir risque d’avoir pas mal vécu, et accepter de “porter la montre d’un autre”. Certains ont également trouvé de bien belles choses en fréquentant les brocantes, mais j’imagine qu’avoir cette chance est TRÈS sporadique.

 

Ou bien vous pouvez acheter à vos risques et périls sur le net. Il faut savoir que dans ce cas, la garantie est souvent caduque ou très contraignante. Beaucoup de modèles vendus par Amazon sont fournis avec une garantie, non signée et non reconnue, donc inutile.

Seiko Premier Kinetic Perpetual ancienne collection. 650 € en bijoutierie, la moitié à Singapour. Combien vaut votre tranquilité d'esprit ?

Seiko Premier Kinetic Perpetual ancienne collection.  650 € en magasin, la moitié à Singapour. Combien vaut votre tranquillité d’esprit ?

En parallèle de cela, il faut également savoir qu’aujourd’hui, de plus en plus de revendeurs ont la consigne suivante : si ce n’est pas acheté en boutique agréée, ça n’est pas pris en charge. Traduction : si vous achetez une montre Citizen sur le net et que vous la ramenez durant ses 5 ans de garantie dans une horlogerie, vous aurez de grandes chance d’être poliment dirigé vers la sortie avec la consigne de renvoyer le produit soit là où vous l’avez acheté, soit directement à la maison mère. Pourquoi ? Parce que florissent les sites ayant leur siège à Miami ou en Californie qui vendent à moitié prix des modèles de belle gamme (aux alentours des 350-550 euros) lesquels sont expédiés de Singapour, et que beaucoup de personnes emmerdées avec leurs montres les ramènent chez des revendeurs agrées, leur pseudo garantie internationale à la main. Les modèles se retrouvant sur ce marché à cause des surstocks et de la crise financière qui pousserait certains fabricants à vendre discrètement leurs produits à ce genre de sites, selon les bonnes langues, alors qu’il s’agirait d’“occasions jamais portées”, de modèles alternatifs assemblés en Corée ou en Malaisie avec des matériaux de moindre qualité étant sciemment destinés à ce genre de marché, ou encore de montres n’ayant jamais passé le contrôle qualité, selon d’autres. Difficile de savoir qui est dans le vrai, vue la désinformation qui règne autour du sujet.

A coté de cela, Amazon vends beaucoup de montres à quartz dans la gamme des moins de 150 euros, et pour cause on y trouve des modèles beaux et durables. En général, un examen de quelques minutes et le port de la montre durant trois ou quatre jours suffisent à déceler un éventuel problème. Il faut juste éviter le Marketplace et ses vendeurs étrangers, de même que certaines marques se vautrant dans la surenchère de superlatifs et de caractéristiques fastueuses, et savoir qu’en cas de problème, l’impeccable garantie Amazon n’est valable que quelques semaines, au-delà de quoi il faudra la plupart du temps renvoyer le produit à la maison-mère (compter une quinzaine d’euros pour renvoyer une montre nue de 80 grammes en France ou dans un pays limitrophe, avec assurance).

 

 

Quelle montre acheter avec un petit budget ?

Quelle montre acheter avec un petit budget ?

 

Tao Int. 080 automatique. 80 €, durée de vie et fiabilté à voir.

Tao International 080 automatique, 80 €. Durée de vie éphémère à craindre, fiabilité… à essayer !

On peut porter une montre de caractère et provenant d’une bonne marque sans pour autant la payer une fortune. En revanche, il faut se tenir le plus loin possible des marques “Sino-suisses” et “Sino-germaniques”. Les premières prétendent vendre des montres Swiss Made à l’esthétique vraiment attrayante et au prix public divisé par deux mais aux entrailles n’ayant rien de Suisse, alors que les secondes vous fourguent des montres de luxe à un prix public divisé par trois. Dans les deux cas, il s’agit de marques qui achètent des boîtiers et des bracelets plutôt jolis (voire très jolis) à quelques fabricants tiers spécialisés dans le produit anonyme, et qui remplissent le boîtier avec de petits mouvements ETA, Seagull ou Miyota (quand on a de la chance) et apposent leur logo sur le fond de la montre et sur le bracelet.

Dans ces catégories, on peut citer Burgmeister (belles montres automatiques emballées dans des sachets plastique croustillants qui démarrent si on a de la chance), Constantin Durmont (même histoire), Golana (soit vous durera cinq ans, soit deux mois), Nautec No Limit (l’aiguille du chrono se détache et se barre toute seule au fond du boîtier, quoique avec un nom pareil, fallait s’en douter), Urs Auer (qui en fait vraiment trop dans le grandiloquent, “Montre exceptionnelle”, “Montre plaquée or”, “Montre limitée à 1000 exemplaires” avec moteur ISA et boucle déployante, pour en général une petite centaine d’euros… Je dois être le seul à trouver ça louche vu le nombre de clients contents sur Amazon). Toutes ces marques veulent en mettre bien les yeux, surchargent leurs modèles de complications foireuses et n’hésitent pas à appeler “phases de lune” un cycle jour / nuit par exemple.

Seiko 5 et Seiko Diver 100 pepsi. Automatiques pour une centaine d'euros, disponibles en achat en ligne uniquement.

Seiko 5 et Seiko Diver 100 pepsi. Automatiques pour une centaine d’euros, disponibles en achat en ligne uniquement (réservées au marchés asiatiques).

En cherchant bien, on peut trouver des modèles avec moins de complications et de panache visuel, mais dotés de personnalité et d’une mécanique bien meilleure. Le groupe danois Skagen propose des montres fines et de dimensions raisonnables alliées à une sobriété attractive et un corps parfois en titane. On peut dénicher un modèle de la légendaire gamme Seiko 5 automatique à fond transparent, ou une très populaire Seiko Diver. Ou également se tourner vers la marque Obaku, qui dispose de très bons mécanismes et d’une esthétique à fort caractère (faut aimer les bracelets milanais en revanche). Branché par le Swiss Made ? Laissez-vous tenter par les petits modèles d’entrée de gamme de Victorinox. Et si vous aimez le danger, que vous voulez une montre originale et recouverte de cadrans ésotériques mais que vous avez peur de tomber sur une montre Suisse étant en fait une merde chinoise… Pourquoi ne pas directement acheter une montre chinoise vendue comme telle, et vivre le grand frisson ? Alpha fabrique et vend des modèles fortement inspirés de l’apparence de célèbres montres Suisses, et Tao International propose des engins épais comme deux livres, bourrés de complications (montres autos à 70 euros, tourbillons à 85 euros, etc.) et livrés gratuitement à travers le monde (laissez tomber tout espoir de garantie). Je n’ai jamais essayé ces montres, mais en tout cas je serais plus confiant en achetant un produit chinois vendu sous sa propre marque commerciale plutôt qu’une hybride Suisse ayant honte de ses entrailles mécaniques faites en Chine. Encore plus extrême : une petite Casio digitale au look tellement rétro qu’elle provoquera des larmes brûlantes de nostalgie, ou une G-shock pour les véritables dingues.

Chine.

Alpha Vintage Chrono, Skagen 433, Skagen 233, Victorinox Peak et Obaku 133. Toutes aux alentours de la centaine d'euros. Ultime : la Casio A168 pour une soixantaine d'euros.

Alpha Vintage Chrono, Skagen 433, Skagen 233, Victorinox Peak et Obaku 133. Toutes aux alentours de la centaine d’euros. Ultime : la Casio A168 pour une soixantaine d’euros.

 

 

Quelle montre acheter avec un budget moyen ?

Quelle montre acheter avec un budget moyen ?

 

Citizen Eco Drive série BL8000. Calendrier pérpétuel et plus d'aiguilles que de raison ! Fantastique montre à 300 € environ.

Citizen Eco Drive série BL8000. Calendrier perpétuel et plus d’aiguilles que de raison ! Fantastique montre (peut être un brin trop petite) à 380 € environ.

Avec un budget de quelques centaines d’euros, il est possible de passer aux mécanismes “nobles” et de s’affranchir du quartz (dénigré vulgairement par des membres de forums bileux, rustres et probablement sans grande personnalité dès qu’ils quittent internet pour retrouver le monde réel). Du coup, on peut se tourner vers les systèmes hybrides que sont les Eco Drive chez Citizen, et les Kinetic chez Seiko. Les premières utilisent un système de charge solaire pour alimenter une batterie primaire et une batterie secondaire, leur garantissant en théorie 15 ans d’utilisation, alors que les secondes sont alimentées par un rotor qui recharge une batterie grâce aux mouvements de l’utilisateur, même principe qu’avec une automatique (sans la présence d’accus bien sûr). Si Seiko est généralement plus cher (et de meilleure qualité selon certains) que Citizen, les deux marques offrent bon nombre de complications supplémentaires quant on monte en gamme, notamment calendrier ou quantième perpétuel. Dans ce dernier cas, les systèmes propres aux deux fabricants (auto-relay chez Seiko) mettent la montre en veille au bout d’un certain temps sans être portée, et les aiguilles se remettent toutes seules à l’heure lorsqu’on utilise à nouveau l’objet. La qualité des modèles de ces marques a été éprouvée depuis des années.

Adorées autant que critiquées, les montres Hamilton d’entrée de gamme (500 euros) permettent de s’offrir des produits automatiques durables et de belle classe, mais délestés de tout mouvement maison. La Jazzmaster Valiant et la Khaki Field en sont de fidèles représentantes. Dans le même esprit, on peut citer la Certina DS1 malheureusement devenue un enfer à se procurer, et l’entrée de gamme de la maison Louis Erard où on trouve de beaux modèles habillés et sobres avec juste ce qu’il faut de sophistication pour accrocher le regard, même si une fois de plus il s’agit de montres dotées de bons, mais générique mouvements ETA automatiques. Si votre désir est de semer un peu d’exotisme, les montres Russes Poljot ont un certain nombre d’admirateurs, en particulier la Strela (trouvable à Paris) qui allie charme soviétique un peu vétuste et raffinement du chronographe. Enfin, citons une autre marque Russe, Vostok, qui propose de belles mécaniques (Seiko) aux designs originaux, pour un budget “entre deux” (de 200 à 500 euros). A découvrir, ne serais-ce que pour le look “gangster russe” de leur site. Une vraie marque supra élitiste ! (Malheureusement affranchie de l’esthétique incroyable de leur modèles d’il y a 15 ans).

Une vraie marque élitiste !

Louis Erard 72268 et Certina DS1, toutes deux aux alentours des 600 euros. Vostok Gaz-14, 350 € ...Et pour le prix des trois, la monstrueuse Astron GPS, 2000 €.

Louis Erard 72268 et Certina DS1, toutes deux aux alentours des 700 euros. Vostok Gaz-14, 350 € …Et pour le prix des trois, la monstrueuse Astron GPS, 2000 €.

 

N’achetez

ar ad

N’achetez jamais de montres de couturiers “haut de gamme” (également appelées “merdes” par ceux qui aiment l’horlogerie et qui détestent la mercatique contemporaine). Il s’agit de boîtiers sans âme avec un vulgaire moteur à quartz Miyota n’ayant pour eux que leur marque commerciale gravée sur leur fond : Hugo Boss, Gucci ou Emporio Armani. Si le paraître est la chose la plus importante qui soit pour vous, allez-y ! Au moins vous-même et votre échelle de valeurs serez facilement repérables dans une foule (n’oubliez pas d’exhiber à tout moment votre pince à billets argentée). Si, au mieux, vous êtes dans l’expectative, sachez que prétendre aimer les montres et avoir une Gucci à l’avant-bras, c’est comme dire qu’on est mélomane et avoir un casque Beats audio sur la tête. Autant vous enrouler deux ou trois billets de 200 euros au poignet et les faire tenir avec du scotch en dessinant une montre par dessus.

scotch.

 

“Si à 50 ans on a pas une Rolex, c’est qu’on est cultivé et qu’on a du goût”

“Si à 50 ans on a pas une Rolex, c’est qu’on est cultivé et qu’on a du goût.”

Quelle montre acheter avec un bon / gros budget ?

Quelle montre acheter avec un bon / gros budget ?

Quelle montre acheter avec un bon / gros budget ?

 

Omega Speedmaster Moonwatch, la montre qui est allée sur la lune (même si ce ne serait pas tout a à fait vrai). 3000 euros.

Omega Speedmaster Moonwatch, la montre qui est allée sur la lune (même si ce ne serait pas tout a à fait vrai). 3000 euros.

Il y a un parallèle intéressant à faire entre l’horlogerie et la Hifi. En effet, lorsqu’on y connaît rien en Hifi, on pense que toutes les marques du monde sont contenues dans une grande Fnac. Que Denon est du matériel de la meilleure qualité qui soit, qu’un ampli home cinema est nécessairement un super ampli stéréo, que Marantz est réservé aux vrais épicuriens, et que Bose (Boss, comme disent les cannois) c’est le summum absolu. Puis un jour, porté par un désir intérieur, on met les pieds dans un véritable magasin de Haute Fidélité, et on découvre les JM Lab Electra, les Musical Fidelity et autres JMR, les panneaux électro-acoustiques ESL, les Kef, les amplis Myryad, Arcam, Atoll, les lecteurs Rega et Naim, l’importance de choisir le bon câblage, et à ce moment, on se demande un peu ce qu’on fout avec un Denon.

On peut ne pas aimer ce qui a un tel succès commercial que les gens se l’arrache non pas pour les qualités du produit, mais pour l’image que l’achat de la marque renvoie d’eux-mêmes. J’ai un jour entendu un possesseur de Speedmaster Pro (pourtant pas la référence la plus occulte qui soit) lancer bien fort dans un hall de Palace bondé, “une Rolex, c’est la Festina des montres de luxe”. Alors ? Certains détesteront les Rolex et leurs étiquettes vertes remplies de radium, ainsi que leur fond non transparent qui masque les élastiques Swatch qui entraînent la mécanique. Certains détesteront Bulgari, Breitling et Tag Heuer car tous ceux qu’ils connaissent dans le privé et qui possèdent une “Bret” ou une “Tag” sont des gens également prétentieux et détestables, et surtout sans aucun goût. Mais peut être aussi que ceux qui détestent les possesseurs de Rolex sont simplement profondément aigris car ils ne pourraient pas s’en payer une, non ? A débattre… Personnellement, c’est surtout que si je pouvais acheter une Rolex… J’achèterais tout sauf une Rolex, et à la moitié ou au tiers de son prix. Que faire avec un Denon quand on peut se payer un ampli à lampes Quad ?

Si vous disposez, disons de 100 000 euros, vous devriez en théorie avoir droit aux services de personnes payées pour avoir du goût à votre place. En revanche, A partir de deux ou trois milliers d’euros, presque tout est possible et le choix de modèles et de styles devient nettement plus vaste.

Seiko Spring Drive 001 édition limitée. 6500 euros.

Seiko Spring Drive 001 édition limitée. 6500 euros.

Pour souligner sa rupture avec le processus d’achat des gens banals, le Tech Addict, pourra s’offrir un modèle de montre satellite Astron fonctionnant par signal atomique et ayant en théorie moins de 1 seconde d’avance ou de retard tous les 100 000 ans (voilà qui en impose dans les brochures commerciales). Celui qui adore l’horlogerie achètera une Seiko à mouvement Spring Drive, création maison entièrement silencieux dans lequel la trotteuse se déplace en continu, sans le moindre à-coup et qui garantit une précision de  -/+ 1 seconde par mois. Plus traditionnelle et habillé ? La gamme Zénith allant de la magnifique Elite à 2500 euros aux modèles tourbillon dont le prix n’est communiqué nulle part (synonyme de “si vous vous demandez le prix, c’est que vous ne pouvez pas l’acheter”) sera un choix idéal. Pas les moyens d’acheter une Patek Philippe à 480 000 euros ? Pourquoi ne pas jeter un œil aux modèles Aerowatch et aux déclinaisons de son magnifique Chronographe Renaissance ? Toujours trop cher ? Louis Erard propose son modèle Retrograde 1931 à quelques 1800 euros. Il est également possible de repartir chez Hamilton avec les modèles Jazzmaster équipés de chronographes (ou pas) et de mouvements automatiques Valjoux. Toujours chez Hamilton, la Ventura en déclinaison XXL fera le bonheur des iconoclastes et de ceux qui aiment l’originalité assumée. Pour finir, vous aurez peut-être envie de posséder une montre vous indiquant les phases de lune, même si vous ignorez vraiment à quoi ça sert. Dans ce cas, prêtez un œil à la superbe gamme Eterna.

Eterna.

Encore mieux, vous rendre chez un véritable horloger possédant sa boutique dans une ruelle obscure et regarder ce qu’il propose. Avec un peu de chance vous tomberez sur un modèle à la marque inconnue, dont la maison ne fabrique que quatre ou cinq déclinaisons dont vous tomberez amoureux, et qui vous durera la vie entière.

tomberez

L' Eterna Soleure Moonphase, la Louis Erard Retrograde 1931, l'Hamilton Jazzmaster Maestro, la Ventura XXL toujours chez Hamilton et la Nomos Tangomat. 3000 €, 1800 €, 2000 €, 1000 € et  2000 €.

L’ Eterna Soleure Moonphase, la Louis Erard Retrograde 1931, l’Hamilton Jazzmaster Maestro, la Ventura XXL toujours chez Hamilton et la Nomos Tangomat. 3000 €, 1800 €, 2000 €, 1000 € et 2000 €.

 

Le principal

Que dire de plus ?

 

Le principal : acheter une montre qui vous fasse plaisir, quel que soit son prix et son type de mouvement est l’essentiel. Si l’on parvient à rester loin des modèles blindés de tracas d’ordre mécanique, c’est encore mieux. Faites les petits indépendants, c’est souvent chez eux qu’on trouve une surprise à laquelle on ne s’attendait pas, et les indépendants proposent rarement des produits qu’ils n’ont pas ouverts, examinés et approuvés par eux-mêmes.

Pour apporter une note philosophique à cette conclusion, ne vous ruinez pas pour une montre, cela reste un objet inerte. Il serait ridicule d’acheter un modèle bien au-dessus de vos moyens juste pour en imposer en société ou pour satisfaire une compulsion matérielle. D’ailleurs, si vous avez le choix entre un bien matériel et une expérience personnelle (voyage, saut en chute libre, alliance avec des animaux pour traquer et tuer des humains, etc.), optez plutôt pour la seconde option.

Sachez nourrir vos centres d’intérêt tout en restant libre !

 

 

 

14 Réponses

  1. Mr. Razia

    Gucci, ouvrez le modèle dive auto Eta 2824-2 identique à ma Le Locle (finition top).

    Pour le reste, je valide avec tendresse la speedmaster pro, une Tag Heuer Monaco.

    En revanche, pour le prix d’une Rolex j’irai chercher un Jaeger Lecoultre Reverso Squadra (et ça Manuf au même titre).

    Et le top Zenith El Primero.

    Répondre
  2. aadrien007

    Connait-on les montres Briston, chez Auto-Reverse ? Jeune créateur français qui se veut « sport-chic et décalé », et qui remet l’acétate au goût du jour (ce plastique translucide avec lesquels ont fait certains dés colorés et montures de lunette). Je m’en suis offerte une et j’en suis très heureux !

    Répondre
  3. Desertfox

    La première est la speedmaster a bel et bien été portée sur la lune par buzz Aldrin. Pourquoi cette mention injustifiée dans votre article ” même si ce n’est pas tout à fait vrai” . Quand à Rolex, ce sont des montres très appréciées des amateurs de garde temps (allez voir sur le forum FAM) , car les mouvements sont vraiment très fiables, qu’ils sont de manufacture et même les bracelet sont extrêmement bien finis et très confortables. Alors merci d’arrêter avec les raccourcis facile et un peu beaufs pour le coup…

    Répondre
  4. Guillaume

    Tout à fait d’accord pour déconseiller les pseudo-montres de couturier! Acheteriez-vous une voiture Ralf Lauren avec des beaux sièges mais un chassis de Tata Nano? Bien sûr que non. Chacun son job.

    Répondre
  5. jean

    vous oubliez les fabriquants francais … qui font du milieu de gamme a prix attractif ! yema, yonger et bresson …

    Répondre
    • Hugo
      Hugo

      Je vous remercie pour votre commentaire Jean. Cet article n’a nullement l’outrecuidance d’être une liste exhaustive. Il existe effectivement de bonnes marques en France: de prime abord, j’aurais plutôt songé à Lip, Yonger et Bresson ayant légèrement terni son image à coup de montres offertes avec des abonnements à des revues peu qualitatives…

      Répondre
  6. Henry

    Rolex voyant et ostentatoire ? Vous n’avez jamais vu une Breitling ou quoi ? J’adore Rolex, c’est tellement détesté par les chantres du bon gout et des aprioris a deux balles made in France que cela en devient totalement indispensable, et de préférence choisissez un modèle à quartz et là vous obtiendrez le truc le plus snob du monde ! cela tombe bien je le suis affreusement !

    Répondre
  7. Jean-Nuts

    votre article est sympa mais….. je ne suis pas d’accord avec tout!
    -vous dites qu’une montre est principalement faite pour donner l’heure. J’en ai 2 ( je parle bien de montres…,une Eterna 1935 qui avance et une Zenith automatic des années 60 ou 70 qui…retarde)
    Elles ne sont jamais à l’heure et j’adore les porter, quel bonheur de toujours être décalé du monde réel (même modestement)
    -Rolex ça le fait…! Mais avec un bracelet cuir qui lui donne un côté plus habillé (…pour des montres de plongée, on est encore décalé) et moins voyant.
    -vous devriez plus rapprocher les montres et les voitures car certaines vont mieux ensembles que d’autres (je préfère porter la Zenith, à laquelle j’ai mis un bracelet cuir à trous, type “racing” quand je conduis ma Bmw 3.0 csi de 1972 car je leur trouve le même style)
    -enfin, quelle jouissance de se faire charrier par des gens qui portent des “Festina” ou autres “Boss” car on a un montre de marque “inconnue” d’après eux, donc ne méritant pas de respect…:s…. Là, je préfère ne pas répondre
    Cétait des réflexions d’un interaute qui n’a jamais écrit d’article et qui apporte des critiques 😉 (donc tout va bien)

    Répondre
  8. SCHULLER

    Personnellement,je ne dénigre pas ROLEX et ceux qui les portent mais je ne me retrouve pas dans ces montres dont je trouve le style quelque peu voyant voire ostentatoire…A chacun ses choix.
    Ma zenith ELITE class 6 a maintenant 17 ans et son esthetique me plait toujours.De plus,fiabilité,exactitude au rdv.Deux révisions seulement.Important de trouver un bon artisan car le tarif réparation de la marque ne connait pas les prix doux.

    Répondre
    • Grayson
      Karl Grayson

      C’est ce qu’il y a de plus noble et “touchant ” dans l’horlogerie, lorsqu’une montre vous dure tellement longtemps sans jamais vous trahir et que vous pouvez l’associer à toute une partie de votre vie.

      Un grand homme disait qu’une cicatrice c’était comme un tatouage, sauf que celle-ci avait une véritable histoire. Je prends maintenant un certain plaisir à regarder les minuscules chocs, rayures ou encore les traumatismes du bracelet et du boitier, preuves que la montre a réellement vécu et qu’elle a en commun avec son possesseur un certain nombre d’expériences.

      Répondre
  9. Grayson
    Karl Grayson

    Très cher Marten,

    Il y aurait beaucoup à dire sur la DZ7 de Diesel. On pourrait notamment citer que Stitch (le soigneur du circuit UFC) en possède une, ou que les quelques 98 cadrans permettent à celui ou celle qui maitrise la téléportation de savoir précisément quelle heure il est dans 98 villes différentes AU MÊME MOMENT !! Je pourrais aussi vous dire qu’en Russie la DZ7 a été rebaptisée “Le Bouclier de Captain America”, et qu’il suffit aux militaires de s’abriter derrière la montre pour se protéger de la plupart des tirs d’obus ennemis, etc…

    Mais pour répondre à votre question initiale, je ne peux que vous laisser méditer ces mots : si la longueur de votre pénis est supérieure au diamètre de la montre, alors non, non et non, vous n’êtes pas ridicule.

    Répondre
  10. Marten

    Alors je viens de lire tout cela et je me rend compte que je suis un beauf,voir has been,car à 50 balais je viens de m’acheter une diesel(la grosse)c’est ridicule à mon âge?

    Répondre
  11. BretZeth

    Waouh! Sacre morceau cet article!
    Toujours aussi agréable a lire et toujours ces touches d’humour a froid diabolique. Je vais demander a mon assureur si je suis couvert dans le cas des utilisations alternatives proposées.

    Dommage qu’il n’y ait pas un peu plus de photos de montres peu courantes, et pour rebondir sur le commentaire précédent, bizarre de présenter la Speedmaster comme exceptionnelle alors que c’est un peu la Submariner chez Omega. Tout a fait d’accord par contre, Rolex sont les nababs de l’horlogerie a tel point que toutes leurs montres ne sont plus rien d’autres que des rééditions de rééditions, et je sais pas si elles contiennent du radium mais payer des milliers d’euros pour une automatique sans même avoir un fond transparent.. Je les laisse volontiers aux hommes politiques et aux qataris.

    Par contre, tant qu’a parler d’ “idiophilie” autant connaitre son sujet : je n’ai rien contre ceux qui ont un ensemble Denon-jbl, mais quand je vois quelqu’un qui a des panneaux Martin Logan couplé avec un Nad et un Micromega, je ne me dis pas que c’est un idiot qui a acheté du “cher” ou de l “artisanal”. Juste que c’est quelqu’un qui a plus de connaissances en hifi et qui au final dispose d’un rendu sonore bien plus réaliste et vivant. Pour les amplis a lampe, je n’en sais rien mais il y aurait surement beaucoup a dire sur le terme de “fumisterie”. Les derniers fumistes que j’ai connu étaient ceux qui affirmaient que le son des vinyles était de meilleure qualité que celui des Cd.. Incroyable, non ?

    Répondre
  12. MasterLudo

    Intéressant et pas faux, l’auto et l’horlogerie, deux dadas “mécaniques” de gens qui dépassent l’utile pour atteindre l’agréable et vont parfois de pair.

    Bon par contre le parallèle avec la HiFi, on tombe vite dans l’idiophilie et il y a là un petit passage qui tombe facilement dans le “c’est cher / artisanal donc c’est bien” un peu facile. Idem pour le coup des lampes, y’en a à redire sur cette fumisterie.

    N’oubliez pas que l’Omega que vous respectez en tant que fabricant de montre n’est rien d’autre que l’équivalent d’un Marantz en HiFi.

    Et le Rolex que vous décriez eux au moins n’encapsulent pas des mouvement externes et sont une véritable manufacture comme trop peu peuvent le prétendre dans le milieu. La gamme est obscène pour moitié, vieillotte pour le reste, mais ne mérite pas un tel traitement.

    Enfin bon, l’élitisme et ses défauts 😀

    Merci pour la lecture en tout cas, dans l’ensemble j’ai bien aimé 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.