Le Texan est un habitant du Texas, un état à la fois riche et très peuplé. Il se reconnait à son mauvais goût notoire, matérialisé par le port de chaussures en cuir démodées, de chapeaux normalement réservés aux enfants joueurs et par une cravate très spéciale. Caroll Shelby n’était pas de ceux là. 

Certains poussèrent le mauvais goût beaucoup plus loin, notamment en défigurant un noble roadster anglais par l’adjonction d’un V8 américain en lieu et place de son apathique mécanique.

Au sortir de la guerre, alors âgé de 26 ans, Carroll Shelby tentera beaucoup de chose pour se montrer digne de son noble héritage texan: exploitation pétrolière, avec un résultat médiocre, élevage de poulet, insatisfaisant à son gout, puis course automobile. MG, Austin Healey, Ferrari, Maserati, Aston Martin, toutes lui serviront à écumer les circuits avant de passer à la formule 1 en 1958. Jusqu’en 1960, passant d’une discipline à l’autre, il gagnera quelques épreuves, notamment les 24H du mans 1959 sur Aston Martin.

En 1960, il range son casque. C’est désormais dans les écuries que Carroll va vivre sa passion. Lassé des capricieuses autos européennes, Ferrari en tête, son objectif est de lancer une sportive économique à entretenir et à faire courir, tout en étant plus performante que ses concurrentes. La suite est bien connue: en 1962, dans la caisse d’une AC E britannique à peine modifiée, Carroll va insérer un V8 de 4,2 litres (260 CI) et 271 cv.

Irascible dans sa quête de performance, ses produits n’auront de cesse d’évoluer: la cobra deviendra de plus en plus puissante, de plus en plus large, de plus en plus basse, gagnant même un toit pour les 24H du mans 1964.

Coopérant avec un autre américain ayant une dent contre les chevaux cabrés, Shelby développera la GT 40 puis de nombreuses Mustang épicées, notamment celle de Steeve Mc Queen dans Bullit. Toute sa carrière l’homme restera actif, préparant la plupart des millésimes de Mustangs, reprenant la production de répliques de Cobra, il collaborera même à la conception de la Dodge Viper!

Récemment, il a reconnu que sa plus grande fierté restera sa fondation, la Fondation Carroll Shelby, portant depuis 1991 assistance aux enfants malades, notamment du coeur, avec laquelle il a recueilli des millions de dollars de dollars.

Décédé la semaine dernière à l’age de 89 ans, Carroll Shelby restera dans la mémoire de nombreuses personnes.

 

caroll shelby cobra daytona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.