Biographie de Henrik Fisker

Le Karma désigne l’ensemble des actions directes ou indirectes consécutives à l’existence d’un individu. Le Karma est ce qu’on a fait, ce qu’on fait et ce qu’on fera. Intéressons nous à celui de ce monsieur Henrik FISKER.

Son nom est peu connu, son curriculum vitae l’est encore moins: Né en 1963 au Danemark, il est diplômé en 1989 du Art Center College of Design. Entre 1989 et 1997, il va travailler pour BMW, on lui doit notamment la paternité de la Z8, un flop commercial, mais une auto au caractère trempé qui mérite sa place parmi celles qui ont façonné les 90’s

z8-une

M. FISKER est un indépendant. Après avoir crée le roadster ultime chez BMW, il va essayer de prendre son envol seul en 1997 avant de rentrer la tête basse chez Ford en 2001. Alors à la tête du design chez Aston Martin (pardonnez du peu), il va donner naissance à une lignée caractérielle  qui influence aujourd’hui encore les constructeurs généralistes lorsqu’ils décident d’utiliser un vocabulaire sportif et élégant (Renault Laguna Coupé, Audi A5 sportback, A7…).

v8-vantage-1

Il est le père d’autres automobiles avec plus ou moins de succès, on pense ainsi à l’Artega GT, petit coupé sport allemand motorisé par un VR6 VW qui souhaite marcher sur les plate bandes de Porsche et de sa Cayman.

artega_gt_new

Sous l’enseigne FISKER COACHBUILD, il reprendra une fois de plus de l’autonomie, en créant un coupé nommé LATIGO, qui est en fait une BMW série 6 à la ligne modifiée. Certainement une de ses pires créations. De plus, le prix est élevé. Le succès n’est pas au rendez vous.

latigoside

Henrik ne se lasse pas des affronts que lui fait subir le marché. Inspiré par la projet de TESLA, soutenu par son nouvel associé, il se lance dans l’hybride avec la KARMA, une berline à l’allure sportive qui s’inspire de la technologie de la Volt: Mue par des moteurs électriques, elle dispose d’un quatre cylindres de 2 litres et 260 CV qui est dissocié de la chaîne motrice, et sert uniquement à augmenter l’autonomie de l’auto en mode générateur.

De fait, sans recharge, la KARMA dépasse les 600 kms en consommant seulement 2 à 3 litres aux 100.

fisker-karma-upper-view-picture

De nombreuses astuces sont ajoutées pour rendre l’auto “Cool” aux yeux des californiens plus soucieux de leur image que de l’air qu’ils respirent: les placages en bois sont issus d’arbres mort, péchés au fond d’un lac ou récupérés d’un incendie, les mousses de sièges sont en soja, les cuirs sont synthétiques et les moquettes issues de matériaux recyclés.

fisker-karma-dasboard-view

Les deux pots d’échappement sont des haut parleurs qui diffusent un faux son de V6, V8 ou V12 au choix. Ce son numérique est à l’automobile ce que la Tank Cartier chinoise est à l’horlogerie: une faute de goût impardonnable.

Pour finir de se différencier du badaud en Prius, s’ajoutent encore: Peinture en écailles de verre, toit solaire, récupération d’énergie de freinage et jantes de 22 pouces, donnant à ce vaisseau de 2,5 tonnes une allure ramassée et des performances dignes d’une sportive en ajoutant la technologie nécessaire à  assurer la crédibilité d’un tel projet.

Je dois l’avouer, j’ai beaucoup ri au début, pensant à l’apparition d’une nouvelle DI-MORA. Mais le projet à vu le jour et il faut le reconnaître, la Karma tient la route.

fisker-karma-rear-view-picture

Le tarif n’est pas excessif, à 120 000 $, vous pouvez pénétrer dans la caste des écolos qui préfèrent s’afficher au volant d’une Fisker, comme  Léonardo DI CAPRIO et Justin BIEBER, plutôt que dans une Auto-Lib.

Ayant commercialisé son auto il y’a un peu plus d’un an, d’ouvertures de capital en appels d’offre, Henri FISKER persévère dans son projet. Il lave d’une main l’affront des batteries qui surchauffent, puis celui des batteries qui se vident (comme sur une Tesla, lorsque les batteries arrivent à leur décharge complète, elles rendent l’âme, l’auto est ainsi bonne à jeter. NB: cela peut arriver à la première utilisation). Il nie les rumeurs de fermeture de ses usines ou de licenciement de la moitié de ses salariés et planifie déjà l’évolution de sa gamme, avec la superbe Fisker Surf, puis  la Fisker Nina, modèle d’entrée de gamme de la marque, qui, selon les rumeurs du jour, partagera sa chaîne motrice hybride avec BMW.

fisker-surf-revealed

Les Fiskers sont désormais disponibles en France, vous pouvez ainsi prendre contact avec les établissements Cavallari, spécialistes en produits haut de gamme, et attendre que la votre soit fabriquée au rythme de 25 unités par jour.

Site Web de Fisker Monaco

Dépêchez vous, vous avez peut être la possibilité de posséder l’auto qui incarnera pour les générations futures la DeLoréan de notre adolescence ou la Tucker de celle de nos parents: un mythe visionnaire et éphémère.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.