En 1993,
la Porsche 993 Carrera RSR
représente le summum de la série…

.

Version piste de la déjà extrême Carrera RS, elle reçoit un 3.8 M64/04 préparé spécifiquement. Dans la coque d’une 993 Turbo, les 375 chevaux du 6 à plat propulsent le bolide entièrement allégé à 100 km/h en moins de 3,7 secondes…

.

Un des 51 exemplaires produits
refait surface 
après avoir roulé…
10 kilomètres.

.

Commandée par un amateur fortuné, ce modèle est équipé d’option qui la rendent encore plus spéciale: Sous la peinture gris polaire métallisé se cache un intérieur entièrement réalisé sur mesure par Porsche en cuir rouge can-can. Le bandeau du tableau de bord et les compteurs sont recouverts de cuir gris et le coupe circuit peut être actionné du tableau de bord. Enfin, les jantes sont peintes dans une étonnante (et pas forcément heureuse) couleur améthyste et recouvrent des étriers de freins or.

.

L’aspect étonnant de la
carrosserie vient de la cosmoline…

.

Une huile antirouille appliquée par les constructeurs pour protéger leurs autos pendant le transport, qui s’est oxydée. Imaginez: une voiture de course, radicale, adaptée à la route, oubliée pendant 25 ans, encore recouverte de ses protections de transport…

Il reste une question: dans son état actuel, elle ne pourra jamais prendre la route. Les pneus sont neufs mais HS, toutes les durites et silent-blocs sont HS. Même les cuirs doivent avoir durci. Restaurer la voiture pour la rendre utilisable lui fera perdre son authenticité, la laisser ainsi lui fait perdre son utilité…

Vous avez jusqu’au 27 mai pour vous décider: L’auto sera alors présentée par RM Sotheby’s à la vente de la Villa Erba. Aucun prix de départ n’a été annoncé, mais l’enchère ne devrait pas être raisonnable…

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire!