La Scimitar est une licorne à la rédaction. Nous n’en avons jamais vu, jamais conduit, mais nous en rêvons tous. A l’instar d’une Jensen Healey ou d’une TVR S3, la scimitar GTE est une auto que l’on peut désirer toute une vie, sans jamais oser. Peut être est-ce un manque d’utilisateurs das notre entourage, peut être est-ce une réputation sulfureuse basée sur un marché de l’occasion erratique?

Guillaume, notre lecteur, fait partie de ceux qui ont osé. Sa Reliant Scimitar SE6A est une des dernières évolutions du modèle. Équipée du V6 Ford Cologne 3 litres de la SE5A, elle est plus longue et plus large que ses prédécessrices, octroyant un volume plus important à ses quatre passagers, reflet de l’attrait pour le haut de gamme de son constructeur:

“Oui j’ai osé! L’engin n’est finalement pas moins fiable -pas plus non plus- qu’une Triumph ou tout assemblage
britannique et italien des 70’s. Commencée un lundi et finie 10 jours plus tard, après 3 débrayages dans l’usine et une grève chez Lucas ou Magnetti-Marelli!

Je suis donc l’heureux possesseur d’une Reliant Scimitar Se6a de 1977.

Un modèle qui m’a plu dès mes 14 ans lorsque j’allais en séjour linguistique en Angleterre. J’ai fini par en dénicher une pour succéder dans l’ordre à une Land Rover Series II, une Saab 900 t16 cabriolet et une Mercedes w123 break…

Je l’ai achetée à Biarritz en me jurant de la ramener telle quelle par la route à…. Colmar

Nous nous sommes arrêtés à 200 km de la maison: le pont n’avait plus envie de continuer…
Par la suite, il y’a eu beaucoup de travail sur la voiture. Cependant, rien d’impossible ou de particulièrement difficile: Réfection du pont (bien sûr…), embrayage, échappements, améliorations diverses…
Mais c’est une Scimitar: elle est mécaniquement fiable, pas vicieuse mais elle chauffe facilement malgré tous les “upgrading” possibles. Le circuit électrique est anglais et la caisse en polyester: le mélange est parfois imprévisible. En ce moment l’overdrive est d’humeur boudeuse mais c’est forcément pas grand chose!

Bref, je l’adore.

En plus c’était l’auto d’un baron danois champion olympique de saut d’obstacle. La classe?”

 

Un grand merci à Guillaume pour sa participation! Si vous aussi vous souhaitez faire profitez nos lecteurs de vos récits, n’hésitez pas à vous rendre sur la page Présentez votre ancienne 

RELIANT SCIMITAR SE6 PRESENTEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.