Important

.

Vérifiez bien que le kit de remplacement correspond à votre auto

.

1- Vidange du circuit

.

Attention: Le liquide de refroidissement est un produit dangereux pour les végétaux et les animaux. Évitez d’en répandre dans la nature.

Ouvrez votre bouchon de radiateur.

Si par chance, vous disposez d’une auto munie d’un robinet de vidange, branchez simplement un tuyau d’arrosage à la sortie de ce dernier, reliez le à un bidon en plastique vide, puis, purgez votre liquide de refroidissement.

Si vous avez moins de chance, vous allez devoir démonter une durite basse du moteur. La logique voudrai que vous choisissiez celle qui se trouve au bas de votre radiateur. Avec le temps, celle ci peut avoir durci et être scellée au radiateur. Nous vous recommandons d’utiliser le maximum de circonspection quand à l’extraction de cette dernière. Une poigne un peu trop vive conjuguée à une profonde réticence de la dite durite peut avoir un effet négatif sur la soudure de votre radiateur. Si vous êtes certains d’avoir commandé le kit de durites en silicone qui correspond à votre auto, n’hésitez pas a infliger a la réticente une petite saignée à coup de cutter.

.

2- Remplacement des durites usagées

.

Démontez une à une les durites de votre moteur en les remplaçant par vos nouvelles durites en silicone. Si ces dernières sont trop longues, vous pouvez les couper à l’aide d’un serflex et d’un cutter avec une lame neuve. N’utilisez surtout pas de scie, elle risque d’émietter l’embout en silicone. Serrez légèrement le serflex à l’endroit ou vous souhaitez couper, puis entaillez la durite.

Au remontage, n’utilisez que des colliers à bout rond. Le silicone étant plus tendre que le caoutchouc, un collier pointu risque de le percer.

Serrez bien toutes vos durites.

.

3- Mise en route

.

Une fois que vous avez bien vérifié le serrage de vos durites, vous pouvez remplir votre radiateur avec du liquide de refroidissement classique. Attention, les fluides qui contiennent des acides organiques anti-corrosifs peuvent rapidement détériorer les durites ainsi que l’ensemble des pastilles de sablage de votre mécanique. Évitez les à tout prix.

Une fois le niveau fait, pompez sur les durites du bas du radiateur, afin de purger les éventuelles bulles créées dans les cavités du moteur.

Enfin, afin de vous assurer de la qualité de votre montage, nous vous recommandons de laisser monter votre voiture en température afin d’observer l’apparition d’éventuelles fuites au niveau des colliers de serrage. Une vidange du circuit de refroidissement lors du roulage, en raison d’un collier mal serré peut engendrer de lourdes réparations…