Embouteillages, soleil, mauvaise carburation, circuit usé, malédiction vaudou, nombreuses sont les raisons qui amène votre auto à chauffer. Bien entendu, nous vous conseillons de les examiner une à une. Toutefois, le renfort d’un ventilateur électrique sur une auto de collection est un gage de sérénité.

.

Choisir son ventilateur

.

Tout d’abord, si votre auto est équipée d’un ventilateur mécanique, il est plus que judicieux de le conserver: certes, il consomme un peu de puissance moteur, mais contribue à la régulation optimale de la température. Le ventilateur électrique viendra alors en renfort de ce dernier. Sa taille va dépendre de la cylindrée de votre moteur (plus le moteur sera gros, plus le ventilateur sera… grand). D’une manière générale, plus le ventilateur est grand, plus il sera efficace. La consommation électrique n’est alors qu’une donnée subsidiaire: un ventilateur de grande taille refroidira plus vite et tournera moins longtemps.

L’autre élément important dans le choix sera la place: Si certaines autos disposent d’un large volume vide et d’un radiateur à la forme simple, d’autres sont moins bien loties et nécessiteront peut être de positionner deux petits ventilateurs, ou un ventilateur ultra fin entre le moteur et le radiateur…

.

Sens de rotation du ventilateur

.

Tous les ventilateurs sont prévus pour pousser l’air. Ils se montent donc face contre l’avant du radiateur et poussent l’air dans la baie moteur. Les radiateur Davies Craig sont toutefois conçus pour fonctionner selon les deux méthodes. D’origine, les ventilateurs sont prévus pour pousser l’air. Pour l’inverser, il suffit de desserrer l’écrou qui tient l’hélice, de retourner l’hélice, puis d’inverser la polarité du moteur électrique pour le transformer en ventilateur aspirant, se positionnant ainsi face contre l’intérieur du radiateur, dos au moteur.

Une fois l’opération réalisée, vérifiez que l’hélice tourne dans le même sens que la flèche qui est dessinée sur l’une des pales. Le cas échéant, retournez l’hélice ou inversez la polarité.

.

Montage du ventilateur

.

Une fois que vous avez repéré l’emplacement ou vous allez positionner votre ventilateur et que vous en avez adapté le sens de fonctionnement, il vous faut fixer le ventilateur au radiateur.

1- Mettez le ventilateur en place. veillez à ce que l’hélice n’entre en contact avec aucune partie protubérante: poulies, courroies, tôles, fils électriques, capot une fois fermé…

2- Positionnez le ventilateur de manière à ce que les fils se dirigent vers le bas du ventilateur. Ainsi, toute forme de condensation s’écoulera le long de fils et non vers le moteur électrique.

3- Une fois que vous avez repéré les quatre points de montage du ventilateur électrique, écartez légèrement les ailettes du radiateur à l’aide d’un tournevis Philips de petite taille. Evitez bien entendu de forcer et de toucher les tubes du radiateur.

4- Utilisez les écrous et rondelles en résine afin de fixer le ventilateur au radiateur. Si les vis sont trop longues, coupez les à raz afin d’éviter tout frottement sur une pièce mécanique en mouvement.

5- Faites tourner à la main les pales pour vérifier qu’elles n’entre en contact avec aucune pièce du radiateur.

.

Branchement du ventilateur

.

1- Actionnement par un interrupteur

.

Plutôt simple, ce type de branchement est à réserver aux autos qui ne chauffent pas, ou qui chauffent trop. Dans le premier cas, le ventilateur ne servira que pour les embouteillages et côtes difficiles, dans l’autre, il sera allumé tout le temps. Raccordez le relais de commande du ventilateur à un interrupteur placé sur/sous votre tableau de bord.

.

2- Actionnement par une sonde mécanique

.

Ce système est adapté aux autos qui ont une légère tendance à la surchauffe. L’actionnement automatique du ventilateur permettant alors de réguler au mieux sa température de fonctionnement.

Moteur froid, retirez la durite supérieure du radiateur. Sectionnez la et insérez le support de sonde fourni dans le kit. Si vous avez opté pour un capillaire simple, scotchez la base d la partie en cuivre sur la partie métallique de votre radiateur. Emboîtez la durite par dessus, puis serrez le collier en veillant à positionner la vis de serrage à l’opposé de la sonde.

Placez le boîtier de réglage de la sonde sur la coque de votre automobile, à proximité du radiateur.

Refaites le niveau de votre radiateur et contrôlez en mettant le moteur en température que le ventilateur s’actionne au moment voulu et que vos durites ne fuient pas.