Découvrez les cinq terres de la Ligurie avec Auto-Reverse

Il est des noms qui exhalent l’imagination. Rien que d’entendre cinq terres, et pour peu que l’on ait lu Loisel, on se trouve immédiatement transporté au pays des sept marches, à enchaîner quête après quête, aux cotés d’un gros barbu et d’une petite rousse gironde. Passée la ville de La Spezia, le seul moyen de se rendre dans ce pays est de prendre le train ou le bateau. Ce paysage de plateaux à flancs de montagnes surplombe la méditerranée et n’accepte pas les compromis: peu de routes, peu de plages. La beauté est à ce prix. “Terre” était le nom donné en Italie ancienne, aux bourgs.  Les cinq bourgs qui forment cette sorte de quintessence de la Riviera sont Monterosso al mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Le paysage est sublime, entre ces villages accrochés à la falaise et les innombrables petites baies de la région, le chemin de l’amour (oui, c’est kitch) permet de traverser la région à pieds. Il est alors possible de prendre de la hauteur et en être récompensé par une vue imprenable sur la méditerranée et ses petites criques au détour desquelles on trouvera un petit port de pêche et les villages côtiers qui préservent les 5000 habitants des cinq terres du monde extérieur. Chacun de ces villages a son charme. Petites ruelles, maisons colorées, l’Italie comme on la connaît. Pour un budget relativement modeste, il est possible d’y trouver une chambre ou un appartement et de s’y délasser après avoir profité de la cuisine locale, bien entendu orientée vers la mer.

Au final, voyager dans les 5 terres au mois de septembre permet de se couper de la suractivité estivale tout profitant de ce paysage maritime préservé.

 

Si vous voulez approfondir, je vous recommande ce site: cinqueterre.fr ou de vous mettre à l’italien, c’est plus simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.