“ON ENTEND BIEN LE MOTEUR HEIN!
CA ARRIVE PRESQUE A COUVRIR LES CRAQUEMENTS DE LA CAISSE…

Vincent P.

C’est certain, tout le monde n’est pas équipé moralement pour supporter au quotidien la conduite d’un kit car anglais de 200cv… Alors, en essayant de se tenir à la limite du sacrilège, existe-t-il une voiture utilisable normalement* qui procure un peu de plaisir?

Le cahier des charges est serré: budget inférieur à 5000 €, côte croissante, histoire de faire un petit bénéfice à la revente, 4 places, un look passe partout et… un minimum de fiabilité pour que les enfants ne conservent pas de leur père l’image de deux pieds dépassant d’une bagnole sur un bord de route pluvieux.

Renault Clio II 1.6 16S

Prix: 1 000 à 3 000 €
Fiabilité: 5/5
Sportivité: 3/5
Amabilité: 5/5

Présentée un an après la “nouvelle” Clio, la version 1,6l 16v était la descendante de la Clio RSi, elle-même remplaçante de la Super 5 TL
De toute la gamme, c’est celle qui flattait le plus les lignes de la Clio: rabaissée de 15 mm, équipée de jantes aluminium à 3 branches, d’un spoiler rallongé et de phares lenticulaires, Renault avait poussé le vice jusqu’à monter un capot en aluminium spécifique. A l’intérieur, même soucis du détail: l’accastillage est teinté de bleu, la sellerie un peu plus enveloppante et le volant recouvert de cuir.

A la conduite, la boite bien étagée et les 110 chevaux du 16 soupapes propulsent les 995 kgs -c’est le capot en alu- à 193 km/h tout en restant sous les 10 secondes pour le 0 à 100. Equipée d’un excellent châssis, légèrement survireur, la Clio 2 1.6 en arrive même à se montrer sous-motorisée…

Voiture amusante, homogène et polyvalente, on apprécie le caractère sobrement sportif de ce modèle devenu rare. Elle tient aujourd’hui encore toutes ses promesses en étant à la fois amusante et fiable pour un usage quotidien.

Volkswagen Golf III GTI

Prix: 2 000 à 5 000 €
Fiabilité: 4/5
Sportivité: 2/5
Amabilité: 5/5

Les Golf I et II GTI bénéficient d’un engouement sans pareil. Désormais, une belle première série se négocie fermement au dessus de 10 000 € tandis que la seconde se trouve difficilement en dessous de 5 000 €, hormis pour les séries spéciales “Rallye du touquet” et “Kilométrage de porte-container”, bien entendu.

De son côté, la Golf III GTI n’a jamais vraiment séduit les foules. Trop aseptisée, cannibalisée par la version VR6, elle a pourtant gardé le côté boxy des séries précédentes, les caractéristiques élargisseurs d’ailes et même tous les trucs en plastique rouges qui font une vraie GTI.

Cela dit, elle traîne un peu la patte. Afficher un look sportif dans les années 90 sans passer sous la barre des 10 secondes au 0 à 100, il fallait oser! Mais le 2 litres, s’il ne développe que 115 chevaux, fait preuve d’une belle allonge et offre une disponibilité agréable. Associez à cela le châssis presque inchangé de la Golf 2 GTI, des freins de Golf VR6 et vous disposez d’une voiture de père de famille, pas trop pressé, relativement sympathique. La version 16V ajoute un extra de performance sans décoiffer qui que ce soit (mais vous êtes sous les 10 secondes).

Le design à la fois passe partout et élégant ainsi que le bon niveau de confort en font une bonne GT, facile à utiliser au quotidien. La Golf III GTI ne marquera pas votre vie d’automobiliste au fer chaud mais vous donnera toujours le sourire lorsque vous la retrouverez, le soir, en sortant du travail.

Alfa Romeo GT

Prix: 1 500 € (en l’état…) ou 3 000 à 6 000 €
Fiabilité: 2/5
Sportivité: 5/5
Amabilité: 3/5

Plus habitable qu’une GTV, bien plus jolie qu’une Berka, la GT dégringole tranquillement sur le marché de l’occasion. En version 2.0 JTS, ses 165 chevaux s’avèrent suffisants pour ses deux seules roues avant motrices. Son comportement, aidé par le différentiel électronique Q2, reste alors sécurisant. Le gros soucis avec cette Alfa Romeo, c’est sa qualité de fabrication: électronique vieillotte, finition fragile…

Habitable, confortable, le plaisir de conduite est seulement entaché par un train arrière mal conçu, qui peine à s’engager en virage pour finir en survirage lorsqu’il est trop sollicité.

Belle, pleine de charme et relativement originale, l’Alfa GT coche presque toutes les cases du daily driver sportif et valorisant… Face à la critique, vous pourrez toujours rétorquer que ce sont ses petits défauts qui font son charme. Pour les plus courageux, l’Alfa GT a été la dernière auto du groupe Fiat à recevoir le V6 Busso de 3.2 litres.

Mini Cooper S (R53)

Prix: 5 000 à 8 000 €
Fiabilité: 2/5
Sportivité: 4/5
Amabilité: 3/5

Produite entre 2001 et 2006, la nouvelle Mini by BMW peut heurter la rétine du puriste. Toutefois, les années passant, elle révèle des charmes insoupçonnés.

Avec ses grandes roues aux quatre coins, basse, compacte, la version Cooper S ajoute un compresseur et 163, puis 170 chevaux à cette ligne devenue plaisante. Le bruit de ce petit 4 cylindres à l’échappement libéré, associé au sifflement du compresseur rend les montées en régimes addictives. Le 0 à 100 est avalé en 7,8 secondes, mais la boite des premières séries (163 ch. ) est trop longue pour se révéler facile à exploiter.

Modèle haut de gamme, la Cooper S est plutôt bien équipée: cuir, clim, un peu d’électronique… Enfin, le châssis, assez ferme, confère à l’auto une bonne tenue de route, relativement neutre, dépourvue de sous virage.

Globalement, la mécanique et les trains roulants sont assez solides. La finition, de son côté, vieillit assez vite: le faux chrome s’écaille, les plastiques se rayent et donnent rapidement à la voiture un aspect négligé.
Enfin, pour un usage quotidien, les premières séries étant confrontées à un problème d’usure prématurée de l’embrayage et de la pompe de direction assistée, préférez les modèles phase 2 de 170 chevaux, bien plus fiables.

Toyota Corolla TS (E120)

Prix: 5 000 à 8 000 €
Fiabilité: 4/5
Sportivité: 3/5
Amabilité: 4/5

Une COROLLA? Jamais.

Reprenons le cahier des charges initial: Sportive, fun, un peu exclusive, mais PRATIQUE. Quoi de plus pratique qu’une Corolla, à part un caddie à roulettes? Et ce modèle, un peu rare, possède un joyau sous son capot: le moteur 2ZZ-GE -de l’américain: TouZiZi-, conçu par Yamaha et monté sur la Celica TS et la Lotus Elise. Ce 1,8 litres super carré est équipé du VVT-l, un système Toyota de déphasage des arbres à cames, qui lui autorise à sortir 180 chevaux à 7800 trs/minute dans un ronflement digne d’une voiture de rallye. Etonnement, le train avant parvient à canaliser la puissance, mais le châssis à l’amortissement trop souple et son train arrière légèrement survireur ne vous inciteront pas à suivre Stéphane Lobe (cousin varois) sur les routes sinueuses de Barjols…

Au quotidien, vous êtes en possession d’un sleeper confortable, fiable et capable d’aller flirter avec les 8200 trs/minutes dès qu’un tunnel se pointe à l’horizon.

Dans cette sélection pour le moins éclectique, vous pourrez nous reprocher d’avoir omis bon nombre de modèles, parfois plus sexy, parfois plus prestigieux: BMW série 3, Hyundaï Coupé, Fiat Coupé… Ils y avaient certainement tous leur place, mais manquaient, à nos yeux, de ce petit quelque chose qui transforme un produit de masse en voiture de connaisseur.

Lexique

* Voiture utilisable normalement: Si pour vous cher lecteur, l’utilisation d’une voiture normale consiste à éviter les dos d’ânes, vérifier l’huile tous les 200 kms et passer un contrôle technique avec autant de stress que pour les exams de prépa médecine, ce n’est pas ici, notre définition.

Sources

Clio 2 1.6 16V: Photos Médiathèque Renault, par Stéphane FOULON et Patrick SAUTELET // L’automobile Sportive // Forum Auto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.