Monsieur Franck COSTIN à l’aube des années 50 est un ingénieur âgé de 30 ans qui sort de l’aéronautique, ou il a cherché à expérimenter les structures les plus légères possibles. Il va alors contribuer à l’élaboration de châssis routiers pour quelques marques telles que Lotus, Maserati ou Lister. Marcos

Mais ce que Franck a réalisé de plus important dans sa vie, pour nous passionnés d’automobiles hérétiques, c’est de créer une de ces nombreuses petites marques anglaises. Celle ci spécialisée dans la fabrication de voitures, avec une spécificité: à l’inverse des Morgans, qui sont construites à partir d’un châssis en acier, sur lequel vient se fixer une ossature en frêne qui supporte la carrosserie, la cellule centrale des premières autos du duo  Costin / Marsh reposera sur un châssis coque en bois. Ci dessous, une photo de celui d’une GT de 1964:

1chassis-marcosgt-nggid03167-ngg0dyn-540x400x100-00f0w010c010r110f110r010t010

Ainsi, Franck Costin et Jem Marsh créent en 1959 ce qu’il pensent être la synthèse idéale de l’automobile et de l’aviation, la MARCOS Xylon, propulsée par une moteur ford 105E qui ne dépasse pas le litre. Après 9 exemplaires, la Luton Gullwing reprend les bases posées par son aînée, en ajoutant une carrosserie entièrement en polyester (toujours sur châssis bois, vous suivez…) et une ligne un peu moins médiocre. Son importante hauteur est justifiée par la nécessité d’y loger un pilote de grande taille: Jem Marsh.

Vendue en Kit, et pour la première fois dans une version route, cette auto au design très personnel va attirer la clientèle par sa conception légère et sa ligne aérodynamique, qui exploitent au mieux la faible puissance du moteur Ford 105E. Elle sera déclinée en de nombreuses versions: Spyder, Fastback. La ligne change petit à petit, un arrière effilé et plus long, un avant plus haut, puis de plus en plus long. Telle un Trilobite, la Luton va dessiner celle qui sera le chef d’oeuvre de la marque: la MARCOS GT. Mais elle ne sera pas le fruit du duo de créateurs de l’entreprise. En 1961 ils cèdent les rennes de leur entreprise à Denis et Peter Adams.

31965-marcos-gt-coupe-f3q-nggid03159-ngg0dyn-540x400x100-00f0w010c010r110f110r010t010

 

Dévoilée en 1963 à Earls Court, cette GT toujours en kit conserve sa carrosserie en fibre de verre, son châssis bois, mais se rapproche considérablement du sol: le toit culmine à 1,09M!

Les sièges sont fixes et pour adapter sa position de conduite, le pilote peut avancer ou reculer la totalité du pédalier par une molette au tableau de bord.

C’est un succès d’estime immédiat, la ligne est racée, avec un arrière très personnel, le 1800 volvo et le pont De Dion lui assurent des performances plutôt intéressantes. De plus, l’ensemble ne pèse que 940 Kgs.

41964-marcos-1800-f3q-nggid03158-ngg0dyn-540x400x100-00f0w010c010r110f110r010t010

Très coûteuses à fabriquer, seulement 100 Marcos 1800 GT sortiront des usines. Elles seront ensuite plusieurs fois modifiées: 100 exemplaires voient le jour avec un essieu AR simplifié et un 1500 Ford, 30 1650 GT seront conçues sur la base du 1500 modifié, puis viendront 200 1600 GT jusqu’en 1969.

La marque décide d’élargir sa gamme et de toucher une clientèle au budget plus réduit: en 1965 est présenté la Mini Marcos. Comme son nom l’indique, elle reprend les faux châssis avant et arrière de la Mini originale, mais le tout est monté sur une coque en fibre de verre allégée. La Mini avait déjà su se tailler la part du lion sur piste, la Marcos allégée enfoncera la clou, en 1966 elle sera même la seule anglaise à terminer les 24H du mans!

 

5art-mini-marcos-nggid03168-ngg0dyn-540x400x100-00f0w010c010r110f110r010t010

Alec Issignosis avait, avec la Mini, réussi à concilier logeabilité, sportivité et beauté. La Mini Marcos, elle, sera véloce. Les anglais disaient de ces petites autos qu’elles étaient “UGLY AS HELL”. Mais son prix très faible en fera un succès commercial important pour la marque: elle sera produite à 1300 unités.

Portée par ce succès, la marque tente une entrée en compétition en 1968 avec la Mantis GT, toujours autour d’un châssis bois, cette auto au design incroyable sera equipé d’un V8 de formule 1 Brabham et restera un one-off.

6fos2010sml_172-nggid03169-ngg0dyn-540x400x100-00f0w010c010r110f110r010t010

En 1969, la GT qui couronne la gamme commence à perdre des points face aux TVR, Lotus et autres Morgan qui ont vu leurs motorisations évoluer. Marcos va donc monter un V6 3 litres Ford dans la GT. Elle se reconnaît à son capot bosselé et à ses vitres électriques.

76022840587_216a57a342_o-nggid03161-ngg0dyn-540x400x100-00f0w010c010r110f110r010t010

Afin de réduire leurs coûts de fabrication, le châssis bois va partir aux oubliettes au profit d’un ensemble de tubes d’acier carrés bien plus rigides

Un V4 2000CC Ford nivellera la gamme vers le bas, tandis qu’un 6 cylindres 3 litres Volvo va tenter de conforter les ventes aux états unis.

En 1970 un modèle 4 places est conçu. A son tour, cette auto saura démontrer que “New is always better” et réussira ainsi à être une des autos les plus laides de l’histoire de l’automobile, voici… la Marcos Mantis, équipée du mélodieux six cylindre 2500 des Triumph TR5/6.

81971-marcos-mantis-coupe-nggid03160-ngg0dyn-540x400x100-00f0w010c010r110f110r010t010

 

Pour Raymond LOEWY “La laideur se vend mal” et la Mantis aussi. Le stock de 6 cylindres Triumph devra équiper quelques GT pour écouler les stocks.

En 1972, la restructuration de l’entreprise et de nombreux problèmes liés à l’exportation auront raison de la marque: MARCOS est en faillite…. jusqu’en 1981 et au prochain article.

 

Sources:

http://www.marcosjem.co.uk/history.html

http://www.rory.uk.com/Marcos-Models.htm

http://www.rmc-cars.fr/load.php?lng=Fr&marque=Marcos&mode=modeles

Une réponse

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.