Pour une fois si j’ose dire, ma passion pour l’auto ancienne a été alimentée par ma femme…

Elle a commencé par m’offrir une Mustang au 1:18. Pourquoi une mustang? Je ne sais pas trop, la popularité du modèle sans doute, peut-être parce que j’ai passé mon enfance baigné par les Muscle Car des séries US…
Mais elle a fait fort avec un modèle de la marque auto art, bluffant en détail…. La fastback 1968 GT, ci-dessous, que l’on retrouve dans la pub d’époque!
.
.
Bref, ça aurait pu s’arrêter là comme pour beaucoup de personnes. Mais étant curieux par nature, je me suis renseigné sur cette auto: la naissance de la mustang, son évolution en termes de design, de mécanique….
De fil en aiguille je suis tombé sur plusieurs forums de différents clubs Mustang. Je m’y inscris comme sympathisant, pour pouvoir voir les échanges des propriétaires, éventuellement en trouver un près de chez moi pour discuter un peu vieilles autos… Pas évident!
 .

Je suis vosgien et les ricaines dans les Vosges ça ne court pas les rues….

 .
CP-Docu-mustang-162007 arrive, je me dis pourquoi ne pas aller en spectateur au Mustang day, rassemblement annuel du Mustang club de France sur circuit -en l’occurrence Dijon Prenois cette année là-. Ayant échangé avec quelques propriétaires, je me vois même offrir mon baptême de passager en mustang. Quelques tours sur ce circuit mythique, dans la voiture de mes rêves, super! Pour rajouter au plaisir, j’apprends que la veille du mustang day, sur ce même circuit, le tout jeune SCCT (Seventies Classic Club Trophy) organise une journée de roulage pour anciennes. Je me renseigne, les journées SCCT ne sont pas ouvertes au public. Dommage. Par le forum, j’identifie un membre du Mustang day qui y participe. Avec un peu de culot, je lui demande si je peux l’accompagner en payant une partie de l’inscription pour la journée. Il accepte -Merci Phil!-. Du coup, baptême de Mustang et baptême de piste sur 2 jours à Prenois! Un weekend de rêve pour un néophyte comme moi! Et comble de la chose, ce baptême à lieu dans une fastback de 1968, verte cette fois, un clone de Bullitt! Son jeune propriétaire -pas par l’age mais par la date d’acquisition- est autant excité que moi!
 .

En rentrant de ce week-end c’est décidé, j’aurais une mustang!

 .
Le budget n’étant pas acquis, il faudra attendre un peu….  Je continue à me limiter aux forums en attendant, je me documente au maximum sur l’auto avec une orientation sur ce qui se faisait à l’époque en préparation circuit.
2008, 2009, des miniatures arrivent, faisant toujours dans la qualité, et dans la rareté avec un modèle numéroté réplique de la première mustang à avoir gagné une course, bien avant la sortie des Shelby, un coupé 65 piloté par Norm Beechey en Australie…
.
Ainsi que des plus connues, un coupé 67 terlingua racing team de Jerry Titus et une BOSS 302 de George Follmer:
.
J’adore le look ‘coursifié’  et la mustang pour aller au pain le dimanche ce n’est pas trop mon truc. Quitte à avoir un V8 de 5l de cylindrée, autant s’en servir pour se faire plaisir sur piste!
 .

Je reste très proche du forum du SCCT et participe en tant que sac de sable à quasiment toutes leurs journées.

 .
Fin 2009, la maison est achetée, le mariage fait, c’est peut être le moment de craquer pour la mustang avant que la famille s’agrandisse. Sinon je devrais patienter 20 ans minimum……
.

Allez je saute le pas!

.
M’aidant des conseils acquis sur les forums concernant les pièges à l’achat, je trouve à 100 kilomètres de la maison, sur voitures-americaines.com, un particulier qui vend une mustang coupé 65 -le seul millésime qui peut rentrer dans mon budget en étant en bon état-. J’appelle puis descend voir avec un copain. L’auto à un look coursifié comme j’aime, des bandes Shelby, de belles roues, l’intérieur est en bon état hormis un tableau de bord bricolé pour accueillir un autoradio DIN. Le moteur est propre, tourne rond. Après l’essai, les 4 freins à tambours -oui oui- sont plus que limites et pas équilibrés du tout. La boite auto fonctionne très bien, c’est le point noir sur ces américaines, il est difficile de trouver un mécano compétant. Les trains sont un peu flous, mais les silent blocs ont 45 ans….. Bref, de quoi effrayer toute personne sensée et raisonnable.
Mais c’est plus fort que moi, le coup de coeur est là. On valide la transaction. 15 jours après me voilà avec la belle à la maison:
.
DSC08995
 .
Le programme de l’hiver suivant: Revoir les trains, changer les pièces d’usure et remplacer les 2 tambours avant par des disques -une bien utile option d’époque qui se trouve aujourd’hui en neuf-
.
Et voilà! Depuis, j’ai remplacé la boite automatique par une manuelle, mis un autobloquant à glissement limité, et en ce moment le moteur est en cours de préparation par mes soins: travail sur les culasses fontes pour une préparation comme à l’époque.
 .
 .
La mustang emmène la famille en balade, mais aussi et surtout sur circuit lors des journées du SCCT.
.
Ma femme bien sur, n’est pas en reste, été 2009, madame doit changer de voiture sa première auto qui arrive a bout de souffle. Son travail est très proche de la maison, on peut se permettre un achat plaisir. Puis, autant acheter une auto qui ne perdra pas trop de valeur…

Je lui lance pour plaisanter:
.

“Et une mini ça ne te plairait pas?”

.
Bah si pourquoi pas! On regarde un peu sur le net, le jeune site Leboncoin propose pas mal d’annonces proches de la maison. On se déplace, on trouve beaucoup de mini trafiquées, de mauvais goût, en mauvais état….
Finalement nous tombons sur une 1000HL, extérieurement propre, elle est vendue par un particulier avec son intérieur d’origine! Toujours avec ses roues de 10 pouces et ses 4 tambours, le propriétaire la vend car sa femme en a marre de tomber en panne pour aller au boulot! Il me montre un carnet de factures impressionnant: freins, chauffage, allumage, électricité, tout a été refait -comme sur beaucoup d’anglaises d’ailleurs- et il la vend avec tout un tas de petites fournitures. On va faire un essai. Il me dit “Vous allez voire, elle ne tire plus trop, je ne sais pas pourquoi…”. En effet, elle démarre au quart de tour, tourne rond au ralenti, mais aucune puissance…. Bon bricoleur, le problème ne m’effraie pas. Je négocie le prix vraiment pas cher -comparé aux prix actuels!- et hop, on tente de rentrer avec par la route à allure réduite, même très réduite. Notre nouvelle acquisition chauffe et nous demandera de faire de nombreuses pauses pour la laisser souffler…
Une fois à la maison, je déculasse et trouve directement la panne: Le joint de culasse est rompu entre 2 cylindres. Avec une pochette de joint et un réglage correct de l’allumage, l’auto est de nouveau fonctionnelle, prête à accomplir sa mission:
.
.
Madame s’en sert la semaine, tandis qu’elle nous balade le week-end dans le massif vosgien. Le bonheur. La mini c’est fun, l’intérieur écossais est ‘so british’, seul le tableau de bord en face du volant fait un peu trop youngtimer a mon goût…
.

Je décide de repasser en compteur central. Voilà! Maintenant elle est top!

.
En 2012, je m’aperçois que les planchers commencent à rouiller. En grattant un peu, ils avaient été maquillés à la fibre. Une restauration complète de la caisse s’impose. Comme le moteur est dehors, j’en profite pour le préparer un peu: culasse 12G295 de cooper 1000, conduits re-travaillés, alimentée par 2 SU HS2, arbre à cames de Métro turbo…
.
.
Et voici la restauration terminée:
.
Depuis 2014, je suis devenu président du SCCT. Nos sorties sont réservées aux modèles produits avant 1980. L’équipement minimum imposé est une ceinture et un casque. Nous ne faisons pas la course, pas de compétition ni de chronométrage. On vient pour s’amuser et prendre du plaisir avec son ancienne, d’ailleurs, beaucoup viennent par la route!
Si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à suivre le SCCT sur le blog et le forum de l’association…
.

 

Une réponse

  1. Thibault

    Belle histoire ! Et belles préparations.

    Cependant, une question me turlupine (comme dans pratiquement tous les rassemblements d’anciennes): si les sorties du SCCT sont réservées aux modèles produits avant 1980, que vient faire cette affreuse Mustang en plastique sur la dernière photo ??

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.