L’automobile ancienne restait alors le seul bastion impénétrable. La dernière once de plaisir accordée au conducteur. Elle avait survécu aux directions électriques, à l’ABS, au downsizing. Voilà qu’elle tente de s’acheter une image propre en s’électrifiant. Le fond de l’idée est d’anticiper une éventuelle interdiction du moteur thermique…

.

.

Jaguar était le premier constructeur à proposer une version de série de sa Type E électrique. Aston s’engouffre hier dans la brèche avec l’Aston Heritage Concept EV, une DB6 MkII Volante de 1970. L’auto utilise une partie des éléments de la future Rapide E.

.

.

La “Cassette” vient se monter sur les supports moteur/transmission, en remplacement de la chaîne motrice thermique. Il se gère via un écran LCD dans l’habitacle et le tout est entièrement réversible.

A ce jour, aucun chiffre de performance et d’autonomie n’ont été communiqués mais Aston Martin assure que la commercialisation aura lieu début 2019.

.

.

De manière plus artisanale, Icon et Retro Ev, pour ne citer qu’eux, proposent déjà ce genre de travail. Aux dires de ces derniers, une conversion “Cassette” n’est pas suffisante: Les jeux et la qualité de fabrication des autos doit être entièrement revue. La moindre vibration, le moindre cognement auparavant masqué par les bruits mécaniques devient désormais audible…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.