Lorsque vous avez parlé voiture ancienne avec votre famille, vous n’auriez pas eu un accueil plus glacial si vous aviez avoué votre passion secrète pour la cornemuse. Mais voilà, crise de la (mettez votre âge)aine ou décision mûrie de longue date, vous la voulez. Pourtant, vos ennuis commencent à peine.

.vous roulez dans une voiture ancienne

.

Imaginez vous dans deux ans, lunettes de soleil sur le nez, bras de chemise légèrement remontés, une petite brise secouant vos cheveux tandis que vous vous laissez bercer par le bourdonnement de votre moteur. Les passants et les autres automobilistes s’écartent de votre route en vous adressant un geste de la main en signe de respect… a moins que… ils vous font signe de vous arrêter. Vous regardez dans le rétroviseur, une fumée grise épaisse étouffe la ville dans votre sillage. La voiture se met à hoqueter et s’arrête au bord de la route. Votre téléphone sonne. Votre banquière vous annonce que votre découvert ne peut plus durer, elle ne comprend pas pourquoi votre situation s’est tellement dégradée depuis deux ans, c’est pourtant simple:

.

Vous vous êtes plantés…Vous avez choisi la mauvaise voiture ancienne

 

C’est votre premier écueil. Qu’allez vous faire avec? VHC, courses de régularité, trajets quotidiens, sorties de club, courses démentes à travers la France, voyages autour du monde ou bien simplement des séminaires de mécanique intensive, tout est possible si vous avez choisi celle qui convient à votre niveau de mécanique et d’endurance. Ensuite, envisagez toutes les contraintes liées à cet usage: Nombre de dos d’ânes autour de chez vous, climat, temps moyen à passer sur l’autoroute, vos compétences en mécanique, présence d’un chiropracteur dans votre entourage, montant de votre prime d’assurance vie…

rolls royce surfSoyez réaliste: Une GT ancienne est peut être abordable, mais elle supporte mal les embouteillages. Ne vous arrêtez pas aux avis des autres ou aux standards de la voiture ancienne: Certains ne jureront que par la TR4 tandis que d’autres rêveront d’une Mustang (certainement parce qu’ils n’en ont jamais conduit) elle même conchiée par les propriétaires d’Alfa GTV. Il existe pléthore de modèles mésestimés, mal connus qui méritent le détour. Si vous peinez dans votre choix, rendez-vous sur plusieurs forums, triez le bon grain de l’ivraie et en cas d’immense désespoir, vous pouvez toujours nous poser la question en commentaire de cet article.

Lecture facultative: La voiture ancienne vue par les béotiens ..

 

“Régis, tu t’y connais en voiture ancienne?”

“Ouais, carrément, je veux m’acheter une Mustang, j’en ai trop marre des voitures modernes, avec mon TDI, je peux plus rouler, j’ai encore fait 3 points hier sur le périph”

“Tu sais ce que c’est ça?”

“C’est une japonaise?”

LOTUS ELISE 2001 C’est une contemporaine des années 90/00/10

Autos rares ou attachantes, elles ont déjà leur place en collection mais sont souvent moins pures qu’une ancienne, à la fois dans leurs lignes et dans leur conduite. Mais ça prend l’autoroute, ne chauffe pas en été et vous assure d’arriver ou vous voulez. Ex: Lotus Elise, Mazda MX5, BMW Z3, Maserati 3200GT…

 

“C’est collector cette vieille béhème?”

BMW M3 E30

C’est une moderne des années 80/90

Appelées à tort Youngtimer, ces autos seront des classiques comme les autres dans 10 ans. Aujourd’hui, elles se situent encore entre la fin de la petite occasion et la collection. Elles combinent cependant les avantages des autos contemporaines et une ligne datée qui a du charme. Si vous avez le nez, vous pouvez même trouver une auto rare et méconnue aujourd’hui, future star de Peeble beach. Les défauts?  Elles font encore le bonheur de Gigi, le patron du macumba à Béziers. Ex: BMW E30, Fiat Uno Turbo, Peugeot 205, Maserati BiTurbo

“Putain! C’est la même que colombo!”

PEUGEOT 504 CAB

C’est une classique classique des années 70

Très datées, longtemps boudées, les autos des 70’s sont en pleine ascension pour rejoindre le niveau des autres classiques. Une classique des années 70 reste une auto très performante. Certaines ne rouillent plus, et bénéficient d’avancées technologiques capables de réduire largement le temps à passer sous le capot: injection, allumage électronique. En revanche, leur conduite est déjà aseptisée et le plastique commence à s’étendre dans l’habitacle comme une marée noire sur les côtes bretonnes. Ex: Peugeot 504, Triumph TR7, Alfa GTV, Lotus Elite

“Ah chouette, une Austin Spitfire ma mère en avait une”

ALFA GUILIETTA

C’est une classique des années 60

Autos collectionnées depuis très longtemps, elles ont déjà connu une ou deux restaurations. Elles sont prisées pour leur simplicité et leurs performances qui sont encore d’actualité. Mais elles supportent difficilement l’autoroute, chauffent en été, ne vous réchauffent pas en hiver. La mécanique est simple, pourtant, vous aurez rarement l’occasion de voir TOUT fonctionner quand vous le souhaitez. Ces autos vous enseignent l’art du compromis..Ex: Alfa Giulietta, MG B, Citroën DS, Porshce 911, BMW 1600

 “Ouais, c’est une porsche 956?”

healey 100

C’est une classique des années 50

Autos les plus cotées des après guerre, elles conservent une technologie d’avant guerre associée à la pureté des toutes nouvelles lignes ponton. Il faut compter un budget important pour l’achat, toutefois, elles prennent encore de la valeur. Toutes les automobiles mythiques de la fin du XXeme sciècle on posé leurs premiers jalons à cette époque: Porsche 356, Austin Healey, AC ACE, Jaguar XK, Aston Matin DB. Ex: Austin Healey 100, Jaguar XK120, Alfa 1900, Talbo Lago America

“Tu vas pas acheter un tacot?”

CITrOEN TRACTION

Un tacot, c’est une avant guerre, des années 30/40

Technologiquement élaborées, elles n’ont cependant pas un niveau de performance qui les rend utilisables au quotidien. L’entretien et la mécanique sont une affaire de spécialistes: les pièces commencent à se faire rares. Ex: Citroën Traction, Peugeot 402, MG PA

 

 

“Rhoo le vieux tromblon” 

Peugeot quadrilette

C’est une Oldtimer, une auto des années 20/30

Équipées de façon très rudimentaire, elles possèdent une ergonomie qui peut dérouter: pédales inversées, freins à câbles, essieux rigides. Ce sont des autos d’usage très occasionnel, mais certaines peuvent se montrer extrêmement attachantes. Mention spéciale pour les voitures sportives de cette époque: au volant, le performance se mérite. Ex: Peugeot quadilette, Austin Seven, Ford A

 

 “C’est une voiture ça?”

benz tricycle

C’est une ancêtre, une auto des années 00, 10, 20

Mécaniquement, elles sont belles comme tout, mais nous vous déconseillons fortement de vous aventurer sur la route hors d’un concours ou d’une course d’époque. Ce sont des autos d’initiés: la plupart des pièces doivent être refabriquées et leur côte connaît une ascension sans fin depuis la résurrection de la course London to brighton réservée aux ancêtres.

 

 

Ayez à l’esprit que plus une voiture roule plus la posséder a de sens et plus elle est fiable: les pièces ne se grippent pas, les caoutchoucs ne sèchent pas, les pneus ne forment pas de méplat et vous réglez rapidement des petits soucis qui pourraient devenir de grosses pannes en utilisation occasionnelle.

.

…Vous l’avez achetée dans un état qui ne vous correspond pas…

 

Vous avez un peu de temps et vous souhaitez vous approprier complètement votre auto, analysez toutes les contraintes techniques de la voiture convoitée et lancez vous dans une restauration. Faites cependant attention à ne pas surestimer vos compétences, les moments de solitude peuvent être nombreux face à un châssis tubulaire tordu ou à un bloc moteur fendu. Enfin, gardez à l’esprit que quoi qu’il arrive, le coût de l’acquisition ne sera pas très différent de celui d’une auto restaurée, mais vous aurez le plaisir de l’avoir réalisée vous même. Vous êtes un homme patient et perfectionniste, vous avez attendu 6 ans le bon moment et la bonne composition Hi-Fi pour déballer votre tout premier disque de “Sigur Ros”. Vous êtes aptes à vous lancer dans une restauration complète. Gardez à l’esprit que comme lors de l’écoute de “Von” vous pourriez vous rendre compte que… ce n’était pas ce à quoi vous vous attendiez.

Vous êtes impatient, prenez une auto soit en parfait état mais disposant d’un dossier de restauration complet, photos à l’appui, soit d’une auto dans son jus, une voiture qui roule tous les jours, que vous entretiendrez et restaurerez au fil de l’eau. Dans cette optique, gardez une seconde auto, elle vous rendra service plus que de raison. Si vous êtes rompu à la mécanique et bien documenté sur le modèle et son histoire, vous pouvez vous lancer seul à travers des sites d’annonces du type La Vie de l’AutoLe Bon Coin ou Anciennes.net. Ne méprisez pas les coins de rues, les bouts de papiers collés sur une vitre arrière, ou les autos en panne dans un carrefour (là, ça commence mal). La zone européenne peut s’avérer intéressante pour certains modèles, je vous propose alors de relire cet article sur le plus brillant blog consacré à la voiture ancienne: Auto-Reverse, l’import automobile.

D’une manière générale, méfiez vous des bonnes affaires. Prenez comme référence la côte LVA, elle n’est pas juste car elle sous estime certaines autos et en surestime d’autres, mais elle donne déjà une idée.

Enfin, si vous avez des doutes, nous vous conseillons grandement de vous adresser à un professionnel compétent et qui saura vous accompagner au mieux en vous offrant un café et une brioche au sucre tout en vous faisant visiter ses granges dans une des plus belles régions de France. Toutefois, si vous ne trouvez pas votre bonheur sur Auto-Reverse, vous pouvez aussi vous adresser à d’autres spécialistes de marques. Assurez-vous qu’ils vendent régulièrement des autos et qu’ils sont aptes à vous donner une description détaillée de l’état du véhicule : Une auto ancienne n’est jamais “Parfaite!” car par définition, c’est une vieille voiture qui a été beaucoup utilisée.

 

…Vous n’avez pas bien examiné la voiture…

 

venez accompagné

.

Avant de rencontrer le vendeur, prévoyez un vieux plaid propre, une petite lampe de poche et un peu de gel hydroalcoolique. Appelez aussi un bon ami, qui fera la conversation avec le vendeur pendant que vous faites le tour de l’objet de votre convoitise.

.

Ne vous jetez pas sur la première venue comme un gothique sur une promo d’eye-liner

.

Si votre choix s’est porté sur une ancienne classique, oubliez tous vos réflexes d’acheteur d’occasion récente: le kilométrage importe moins que la qualité de l’entretien, l’usure des pneus est ridicule au regard de l’état du châssis ou de la mécanique (en 24H vous avez des pneus chez vous sur tirendo.fr ou autres).

Première étape, traquez la rouille: Regardez ou se stationne la voiture, si des traces rouges jonchent le sol, remerciez le vendeur et rentrez chez vous. Ensuite, regardez la carrosserie: la qualité des alignements, la fluidité des lignes (le plus cruel est de regarder les flancs de 3/4) et l’assiette globale de l’auto. Ouvrez et fermez les ouvrants: cela doit se faire avec fluidité. Ensuite, tel un impudent, passez les mains sous les ailes et les bas de caisse: vous sentez des sur-épaisseurs, des morceaux de ferraille? Passez votre chemin c’est une restauration à la truelle. Si vous garez cette voiture dans la rue, dans 15 jours vous ne retrouverez qu’un tas de poussière et 4 pneus. Si la carrosserie est en aluminium, traquez les craquelures: l’aluminium est souple quand il est neuf mais devient dur et cassant avec le temps. Une restauration est alors impossible, il faut repartir de panneaux neufs.
Jetez votre couverture sous la voiture et allongez vous dessus. A l’aide de votre lampe de poche, éclairez tous les soubassements, vérifiez bien tous les points d’ancrage : bras de suspension, lames de suspension, berceau moteur : un fleur de rouille est tolérable, des cloques sont problématiques, des trous sont un cauchemars car du coté caché de la tôle c’est bien pire!

Maintenant que vous avez validé le point carrosserie, il est temps de vraiment se salir les mains : ouvrez le capot. Regardez l’huile, frottez la entre vos doigts, elle doit être fluide. Ouvrez le bouchon de remplissage et passez votre doigt à l’intérieur du cache culbuteurs. Si vous y trouvez un mélange blanchâtre, méfiez vous: le moteur a peut être un défaut d’étanchéité.  Regardez maintenant le circuit de refroidissement et recherchez le même liquide blanchâtre.

inspectez la carrosserie

Auscultez l’ensemble des périphériques: les durits doivent être souples, le circuit électrique ne doit pas être rabouté par des cosses de part en part, le radiateur ne doit pas ressembler à un râteau oublié dans le jardin.

Démarrez le moteur. Regardez la pression d’huile à froid, elle doit monter avec vigueur. Ecoutez l’auto se caler sur son ralenti régulier. Le moteur doit prendre l’accélération avec vigueur.  Regardez la carte grise, si elle porte la mention “automobile de collection”, commencez à négocier: c’est une procédure irréversible qui baisse la valeur d’une auto ancienne de 20%. Vérifiez bien que les numéros de châssis et de moteur concordent avec la carte grise.

Si l’auto a passé toutes ces étapes avec brio, vous pouvez vous installer à bord. Partez faire un tour, écoutez tous les bruits de roulement, tous les craquements, certains sont normaux, d’autres peut être moins… Les rapports doivent passer correctement, l’auto doit rouler et freiner droit, les suspensions ne doivent pas émettre de cognements.
Prenez le temps de réfléchir. Si désormais, il vous paraît plus compliqué de vivre sans cette auto qu’avec, vous avez peut être trouvé la bonne.

 

…Tout le monde s’est moqué de vous…

 

Au volant, vous prenez plus de plaisir que quiconque, vous faites l’objet de toute l’attention, mais n’en faites pas trop, une connaissance éclairée disait:

 

On est tous le beauf d’un autre.

 

Assis sur nos bastions de défenseurs du bon goût on a cependant tous mis tellement de temps à faire oublier nos erreurs de jeunesse (nous sommes au courant pour la mobylette rose et blanche, kitée à mort, et pour la coiffure de Patrick Juvet quand vous étiez en terminale) qu’il nous est impossible de courir le risque de se retrouver aujourd’hui catalogué dans le socio style des gens qui aiment les Audi TT, qui portent les cheveux longs dans la nuque, un blouson en cuir brûlé sur les épaules et une bastos à la bouche.deux couleurs c'est beaucoup

 

Lecture facultative: Guide du parfait gentleman en voiture ancienne  

 

“Comment choisir la bonne couleur?”

Lors de la première compétition automobile internationale, la coupe Gordon Bennett, les automobiles engagées représentaient avant tout leur nation, l’idée est donc venue de peindre toutes les autos de chaque nation de la même couleur. Les autos françaises sont bleues de France, les italiennes sont rouges, les allemandes blanches (puis grises lorsqu’ils décaperont leurs carrosseries en aluminium pour les alléger) et les anglaises vertes. Contrairement aux idées reçues, tous les anglais ne roulent pas dans une voiture verte, tous italiens ne roulent pas dans une voiture rouge, mais la plupart des allemands roulent dans une voiture grise. Le plus simple, c’est de respecter la couleur d’origine ou, au pire, une autre couleur du nuancier d’époque. Si votre voiture est une voiture de manège vous pouvez aussi opter pour le métallisé à grosses paillettes, sinon, abstenez vous.Enfin, il me semble bien que peindre des bandes sur votre capot aura pour seul effet de revendiquer votre appartenance à l’intelligentsia capillicole de la région marseillaise. Enfin, au moment de passer la peinture, ne vous montrez pas trop zélé, ce qui n’était pas peint d’origine n’a toujours pas de raison de l’être aujourd’hui.”Est-il de bon goût d’ajouter des sièges en cuir?”Après le survol de “Fifty shades of grey”, vous devriez pourtant le savoir: trop de cuir tue le cuir. Ah, avant que vous ne demandiez, il n’y a pas nécessairement un tableau de bord en bois sur toutes les voitures anglaises: beaucoup furent seulement livrées avec un bout de tôle peinte, et c’est tant mieux.

 

“Quelles roues dois-je monter sur ma voiture ancienne?”

donkTant que faire se peut, préservez les roues d’origine de votre auto. Des pneus plus larges vont altérer son agilité naturelle, des roues plus grandes vont la faire ressembler à un Donk’. Vous n’êtes pas une star du hip hop de la cote ouest.

Usez des pneus à flanc blanc avec circonspection, ils étaient à la mode dans les années 20 / 30 sur les autos haut de gamme. Même si les américains en sont restés friands après guerre ce n’est pas un montage très élégant…

 

“Y’a t’il une tenue préconisée au volant?”

Voiture ancienne ne veut pas dire tenue ancienne. Vous êtes prévenu. Le vent chatouille votre calvitie naissante? Votre longue chevelure blonde vous pique les yeux dès que vous dépassez les 60 à l’heure? Quoi qu’il arrive, gardez le sourire, ne plissez pas trop les yeux, et surtout, ne portez pas une casquette avec le logo de votre voiture ou de celle que vous rêvez de posséder. Avez vous vraiment besoin de gantelets pour conduire?

 

“Je reçois des appels de phares. J’ai un pneu crevé?”

Vous croiserez souvent d’autres anciennes sur la route qui vous salueront par un pouce levé ou un appel de phare. On peut voir cela comme la marque d’appartenance à une confrérie, c’est plus certainement une forme de soutien moral: “Salut! Je sais dans quelle galère tu es! Bon courage! Je ne sais pas ou tu vas, mais j’espère que tu y arriveras!”
Évitez à tout prix l’excès : un simple pouce levé ou un appel de phare suffisent, point d’effusions de joie outrancières. A l’inverse, ne soyez pas clivant: vous roulez en anglaise, saluez les italiennes, vous roulez en Porsche, ne snobez pas les 2cv (d’autant plus que certaines peuvent valoir trois ou quatre fois le prix de la votre…)

 

…Vous avez passé votre temps à avoir peur de tomber en panne

 

Rouler, ça n’a rien de sorcier: il faut mettre de l’essence, un additif si l’auto n’est pas convertie ou adaptée au sans plomb, puis l’assurer. Si c’est votre seconde auto, la plupart des assurances collection vous ouvriront leurs portes. Si c’est votre auto principale, faites attention aux assurances normales : elles vous feront payer une fortune sans vous garantir un remboursement supérieur à 1000€ en cas de sinistre.

Nous ne nous répéterons jamais assez sur ce sujet:

.

Tant que votre voiture ancienne ne tombe pas en morceaux,

gardez votre carrosserie comme elle est!!

.

Cela vous ôte le soucis du stationnement et vous recentre sur les vraies raisons qui vous font posséder une voiture ancienne: ce qu’elle est et non l’image qu’elle véhicule. Rouler en ancienne est un art de vivre, c’est le rejet de la fin de vie programmée, c’est la volonté de faire de chaque instant un instant heureux, même ce temps minable que vous passez habituellement dans les embouteillages.

.profitez

17 Réponses

  1. Oli

    Effectivement bel article comme les autres d’ailleurs, je me reconnais dans certains points car je ne suis pas possesseur de véhicule ancien mais j’y songe très fortement. Le seul soucis est que mes connaissances en mécanique sont proches du néant. Mon seul souvenir doit dater d’il y a 20 ans ou il me semble avoir changer une bougie et faire une vidange sur ma première polo.
    Alors que feriez vous a ma place, au diable la raison et passons le pas avec une voiture qui semble bien restaurée ou alors acheter une voiture a l’échelle 1/43ieme.
    Merci

    Répondre
    • Hugo
      Hugo

      Merci !

      Si nous pouvons nous permettre de vous donner notre avis, il est difficile (comprendre onéreux) de posséder une auto ancienne sans connaitre la chose mécanique. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un grand nombre de forums et de livres pour qui a soif d’apprendre. Si cela ne vous rebute pas, il n’y a rien de compliqué!

      Répondre
      • Oli

        Merci pour votre réponse.
        Des blogs ou forum a me conseiller ou même peut être des livres pour débutant

      • Oli

        Idéalement soit une volvo p1800es ou une mgbgt restauré par Eddy d hoe;).
        merci

      • Hugo
        Hugo

        Alors ne cherchez plus! Une MGB GT est une des meilleures autos qu’un collectionneur puisse rêver posséder:
        https://www.auto-reverse.com/raisons-objectives-de-rouler-en-mgb-gt/

        Il existe pour ces autos un des meilleurs forums consacrés aux autos anciennes: http://www2.mgcontact.eu/

        Pour rouler au quotidien en MG B GT depuis 10 ans (10 ans… Déjà), je peux vous affirmer que vous serez obligés de mettre les mains dedans, mais tout y est simple, robuste, intelligemment conçu et facile d’accès.
        Et l’auto regorge de qualités: performante, fiable, confortable, versatile…

  2. Carlier

    J’ai bien lu, ” un art de vivre ”
    Je partage totalement cette idée, et symboliquement, c’est une façon de ne pas accepter la fuite en avant de nos gouvernements qui voudraient, au nom de la sacro-sainte sécurité routière, nous obliger à rouler dans des autos aseptisées..
    En fait, ils veulent juste nous faire consommer…
    Je roule en ancienne(s) depuis 1968, et je prend mon pied à chaque fois que je monte à bord, c’est à dire chaque jour que Dieu fait !
    Et j’emmerde les écolos qui voudraient nous réduire au statut de piéton nostalgique…
    ” Méfiez vous de Cécile Duflot ”
    Bonne route en ancienne

    Répondre
  3. Curieux bonhomme

    Ouf, sauvé !
    Parfait néophyte sexagénaire pris d’une inattendue crise d’achat d’une Dinky Toys géante et auto-mobile, je cours depuis quelques semaines (en zigzags) à travers la savane des sites consacrées aux “anciennes” (voiture rime avec mature, soit dit en passant).
    Stupéfactions multiples de ma part à la lecture des différents forums d’amateurs capables de remonter la culasse d’un V8 en 2’10 mais explosant l’orthographe française et ne disposant généralement pour exprimer leurs points de vue que d’une douzaine de mots écrits phonétiquement.
    Putain, me suis-je dit, moi le littéraire, gorgé d’articles du Monde ou de Libé’, où suis-je tombé ?
    Et voilà que ouf, sauvé, je tombe sur le blog Auto-reverse.
    Ainsi, me suis-je dit, on peut apprécier les voitures et en particulier les anciennes et savoir écrire, avec esprit, compétence et humour. Ouf ! Quelles plumes, Hugo, Stuart…
    Du coup, moi qui m’apprêtais à couler, à renoncer (“pas moi, pas là”), à décliner les différentes formes de l’aquoibonisme, me voilà requinqué et prêt à passer à l’acte en faisant l’acquisition d’une DeSoto Firedome de 1955 trouvée sur un site et que je trouve belle.
    “Gros beaufs ( on est toujours le beauf’ d’un autre, sic…) dysorthographiés, mes frères, comme moi excités par vos passions, m’acceptez-vous malgré tout parmi vous ?”

    François

    Répondre
  4. Location utlitaire

    J’ai bien aimé cet article pour deux raisons:
    le premier c’est que cet article nous a donné des informations sur plusieurs types des véhicules des années cinquante et soixante. le deuxième c’est l’idée d’avoir une voiture ancienne .classique, et qui existe à l’époque est renouvelé.
    Salutations.

    Répondre
  5. erifer

    un bien bel article

    moi même acquéreur d’une vieille mamie ricaine de 50 piges l’année dernière, je retrouve dans ton article pleins de vérités……..

    la discussion familiale, les problemes mécaniques, les pannes, etcccc

    je commence a en voir le bout, normalement d’ici la fin d’année, le v8 6.4L devrait rugir en attendant je peaufine tout le reste grâce a mon père et un ami, c’est ça aussi la voiture ancienne ça resserre les liens par les galères surmontées!!!!!!!

    Répondre
  6. laurent25

    Merci pour cet article, je m’y suis retrouvé.
    J’ai envie de rajouter un élément, à l’acquisition du véhicule, entourez vous d’un réseau de personnes compétentes et passionnées, sans vouloir aller trop vite. Je redécouvre aussi ce côté réunions, copains, et sorties…
    cordialement

    Répondre
  7. location voiture

    Cet article a l’air très riche en informations. Je me mettrai dessus si je voulais acheter une ancienne bagnole.

    Répondre
  8. Mouloud

    Bof… beaucoup d’enfonçage de portes ouvertes, de banalités voire d’erreurs.

    Une ou deux cloques sur un bas de porte n’ont jamais empêché d’avaler des milliers de kilomètres. Une carte grise collection n’est absolument plus un facteur de décote depuis sa réforme en 2009. Une voiture fraîchement repeinte qui est proposée à la vente sera par contre hautement suspecte, il est vraisemblable qu’on ai cherché à masquer tous ses défauts pour la faire “belle pour la vente”.
    Et puis il manque quand même un aspect majeur sur le sujet : le pognon, l’oseille, la caillasse … au moment du choix, pour ne pas se tromper !
    Bref, R16 ou BMW 2002 ? Porsche 356 ou Ferrari 308 ? Combi Volkswagen ou Citroen H ? Lotus Esprit ou Matra Bagheera ?

    Répondre
    • Hugo
      Hugo

      Bonjour,

      Je vous remercie pour votre commentaire. La prochaine fois, et afin d’éviter la déconvenue qui suit, n’hésitez cependant pas à bien lire le texte.
      – Cet article est destiné à être lu sur un blog, il ne se veut donc en rien exhaustif. Il a cependant été écrit par des utilisateurs qui roulent au quotidien en ancienne depuis des dizaines d’années.
      – En relisant, vous comprendrez que nos incitons nos lecteur à s’orienter vers des autos propres d’aspect mais surtout saines et non vers des carrosseries rutilantes.
      – La carte grise collection EST un facteur de décote pour la simple raison qu’elle n’est pas réversible. Vous évoquez la réforme de 2009, une réforme plus castratrice pourrait très bien voir le jour!
      – Si vous éprouvez des difficultés à différencier une BMW 2002 d’une R16 ou une Matra Bagheera d’une Lotus Esprit, n’hésitez pas à combler vos lacunes en automobile en relisant nos anciens guides d’achat: https://www.auto-reverse.com/category/automobile/guide-dachat-automobile/

      Bien cordialement,

      Hugo

      PS: Merci d’éviter les Backlinks vers des sites à but publicitaire

      Répondre
    • doggett

      Ahahah ! Alors même ici on trouve des branleurs qui pensent qu’ils ont quelque chose d’intéressant a dire et qui veulent prendre de haut des pros qui sont dans la vente d’anciennes. Je dirais bien que c’est pitoyable mais bon, c’est la génération Facebook et tout ça, hein. Comme on dit, il y a ceux qui sont capables et qui produisent quelque chose, et puis il y a les incapables qui,eux, ne produisent rien du tout (mises a part des critiques de frustrés de la vie réelle et des backlinks commerciaux).
      Bonne continuation a toi Hugo et fais nous un article sur une muscle car d’époque un de ces jours !

      Répondre
      • Hugo
        Hugo

        Merci beaucoup!
        J’ai hâte de faire un essai d’américaine, un ami en possède une très belle mais je dois avouer que lorsqu’il l’a démarrée devant moi, son 7 litres m’a tétanisé…

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire!