Pour nous, le bon goût passe aussi par la capacité à trouver du charme à des défauts, a assumer une proposition incomplète ou trop extrême. Un bon album de musique ne se dévoilera jamais à la première écoute (réécoutez Melon Collie, Surfer Rosa ou Ágætis Byrjun), il en est de même pour les voitures de collection. sportives oubliées

C’est ainsi, dans la vie, certains partent avec moins d’atouts que d’autres. Impossible de remettre en cause la pureté des lignes d’une Lamborghini Countach (et Miura d’ailleurs), voire d’une Ferrari 250GT ou d’une Lotus Elan.

Mais diable, quelle banalité dans toutes ces courbes parfaites!

Et bien, bonne nouvelle pour vous, l’histoire automobile est jalonnée de moutons à cinq pattes. Voici notre sélection de la rentrée, pour vous permettre d’appartenir à la caste de ceux qui distinguent une étincelle de génie dans des traits tortueux, et accessoirement, roulent dans une voiture de collection rare, originale et sous cotée.

.

Ferrari 308 GT4

Oui, c’est une Ferrari et vous le savez déjà, elle est de Bertone. Présentée en 1973, elle est le premier produit issu de la fusion entre Fiat et Ferrari, la première à disposer d’un V8 et une des premières 2+2 à moteur central/transversal. 250 chevaux, 250 Km/H, 0 à 100 en 6,8 secondes, une tenue de route exceptionnelle grâce à ses masses recentrées dans son châssis tubulaire issu de la Dino 208, voici les atouts de cette auto. Elle a été produite à plus de 3600 exemplaires jusqu’en 1980 ou elle sera remplacée par la beaufissime Mondial. La cote est à 26 000 Euros et elle monte. Si vous pouvez supporter les frais d’entretien et les Tifosis, foncez, il n’en restera pas pour tout le monde!

..

Les Lamborghinis à moteur V8: Urraco / Silhouette / Jalpa

.

Berlinettes à V8 Central de 220 à 265 chevaux, ces trois autos partagent le même châssis. La  Urraco est la première d’une lignée apparue en 1970. Elle est belle, habitable, mais diablement mal finie, sous vireuse et peu endurante. La Silhouette puis la Jalpa ne corrigeront pas le tir… Vous pouvez envisager de vous offrir un taureau de cette variété pour une somme allant de 15000 pour une Urraco roulante mais pas longtemps à 45 000 pour une Jalpa en parfait état. Dans son immense bonté, Auto-Reverse tient cependant à vous prévenir que vous risquez de doubler ce budget votre première année d’utilisation : changement de courroies, entretien courant, pneus, carburant.

.

La triplette Lotus: Elite / Eclat / Excel
. 

Voici une de nos GT en forme de cale préférée: la Lotus Elite (type 75 puis 83). A vous pour l’équivalent d’un ennuyeux repas dans un restaurant étoilé, vous ne pourrez que tomber sous le charme de sa ligne datée, de ses couleurs flashy, de son coffre pratique et du sourire béat que procure la fermeture cette petite lunette arrière. Sa mécanique, le 907 Lotus: 4 cylindres à double arbre à cames en tête et 16 soupapes de 2 litres, propulsera par la suite l’Esprit autant qu’il enchante les oreilles. Il n’a aucun mal à transporter les 900 kgs d’acier et de fibre de verre ainsi que ses quatre occupants. Récompense ultime: l’ensemble tient exceptionnellement la route.

Produite de 1974 à 1982, la côte maximale en France est aux alentours de 6000 €..

Dépêchez vous! C’était le prix d’une bonne Europe il y’a encore quelques années. Ses deux consœurs Excel et Eclat sont déjà plus cotées en raison d’une ligne plus consensuelle que les deux compensent par une sportivité et une puissance accrue. Ps: Ces autos sont introuvables à moins de devenir un fidèle du “Lotus Forum”

.

.

Jensen 541 / C-V8

.A la base propulsées par un Six cylindres en ligne de 4 litres Austin, les 541 en devenant 541S recevront un  V8 Chevrolet de 5400cc, perdant au passage leur si bizarre calandre basculante.  Parue en 1960, elle possède une carrosserie composite, des ceintures de sécurité et des freins à disques. Tout ceci est une première sur une Anglaise. L’intérieur est un véritable cocon qui n’a rien à envier à une Aston : cuir, ronce de noyer et moquettes épaisses. Rapide, la 541 est réputée pour être une avaleuse de kilomètres hors pair.  Elle est remplacée en 1963 par la CV8 et ses yeux bridés..

 

Elle dispose d’une direction à crémaillère, ce qui lui confère, avec son poids réduit, une tenue de route impeccable qui s’exprime toutefois mieux sur les grandes nationales que sur les routes de montagne. Dans les versions les plus violentes, on aura un V8 de 390 chevaux, une vitesse de pointe de plus de 200 km/h et un 0 à 100 abattu en 6,6 secondes. Il a été fabriqué presque 500 541/CV8 toutes séries confondues, la majeur partie en conduite à droite. La côte est à des années lumière de ses cousines Jaguar et Ferrari: une 541 se trouve à 20000€ en bon état, tandis que la CV8 peut atteindre 35000€. Mais pour cela, il vous faudra trouver quelqu’un qui veuille s’en séparer…

.

Dans les prochains Hip but Cheap:

.

Une sélection de berlines oubliées…

.

…Des populaires en manque de succès…

.

…Et des marques que personne ne connait:.

.

.

2 Réponses

  1. Hugo
    Hugo

    Merci et Bravo Mathieu! Effectivement, Lotus a participé à la conception des trains roulants de la Supra, et certaines de ces pièces ont été mises en commun pour les deux autos. Dommage que l’Excel n’aie pu bénéficier de l’extra ordinaire 6 cylindres de la Supra…
    PS: un cadeau avait été promis! Envoie nous ton adresse par MP

    Répondre
  2. Mathieu

    Alors, encore merci déjà pour cet article de qualité, ensuite, etant fan de vieilles japonaises, je peux affirmer que les jantes de l’Excel ont été montées sur les Toyota Celica Supra 😉

    Répondre

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire!