Histoire et photos de la magnifique Benrus Skychief

Quoi de plus étrange que de commencer une rubrique sur les montres par une marque… Américaine? Oui, les américains savent eux aussi faire des montres, oui, elles sont capables de rester à l’heure et oui, certains modèles méritent même d’avoir une place à votre poignet. Tel est le cas de la marque Benrus, fondée en 1920 à New York par Benjamin LAZRUS. En 1924 sa marque est déposée aux bureaux de la propriété industrielle Suisse.

Tandis que leurs bureaux se trouvent dans le quartier de Manhattan, les usines de production se trouvent… en Suisse, ce sera même la première usine Suisse dirigée par une femme.

Le coeur de cible de la marque était l’homme ordinaire, celui qui dispose d’un budget réduit pour s’acheter une montre, mais qui souhaite tout de même en posséder une. De nombreux modèle seront produits, dans une style extrêmement classique, mais bien réalisé.

La marque prend un virage durant la seconde guerre mondiale, car en contribuant à l’effort de guerre, elle grossit, ce qui fait d’elle une manufacture puissante en 1950, apte à devancer son concurrent de toujours: Hamilton. De là, Benurs se réoriente vers le haut de gamme, tout en continuant à produire des garde temps pour les homme de l’armée.
Fin des années 70, la marque, achevée par les montres économiques à quartz est cependant obligée de déposer le bilan, non sans avoir essayé de suivre la nouveauté, notamment avec ce boitier digital au design très avant gardiste.

A ce jour, aucune renaissance n’est programmée.

Le modèle qui nous intéresse aujourd’hui est la très photogénique “SkyChief” Type 20.

Ce boitier de 37mm (plutôt petit donc) est assez épais et abrite un mouvement Vénus 178, qui équipera aussi les Breitling Navitimer, montres produites lors de l’unique association Breitling/Lip.

Lancée en 1920, elle sera produite durant deux décades et désignée comme montre officielle des compagnies Delta, KLM, Nwa et Twa.

Malheureusement, il est difficile de connaître avec précision les quantités survivantes sur le marché. La côte de la montre elle même est assez variable (de 500 à 5000€).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.