juvaquatre-1938-zoomPrésentée en 1934, la Juvaquatre est un petit coach populaire à deux portes. Produite à partir de 1935, Elle sera la première Renault à adopter une carrosserie monocoque et des roues avant indépendantes.

Par la suite, de nombreuses versions seront déclinées: Berline 4 portes sans coffre à partir de 1939, coupé et découvrable luxe, puis pendant la guerre, versions gazogène et électrique. Le conflit terminé, la Juva est la seule Renault restant au catalogue. Elle gagne un coffre accessible de l’extérieur, et tandis que toute la nouvelle gamme Renault adopte un moteur arrière, l’architecture classique de la Juvaquatre lui permet de perdurer encore sous la forme d’un break vitré ou d’une fourgonnette à deux portes, adoptant au passage un freinage hydraulique plus performant. Enfin, en 1956, elle recevra le moteur culbuté de la Dauphine à la place de son ancestrale mécanique à soupapes latérales, ce sera la Juvaquatre Dauphinoise. En 1960, elle cédera sa place à la toute nouvelle Renault 4L sur les chaines d’assemblage de Flins après une production de plus de 250 000 exemplaires.

Le modèle présenté dans nos pages est un break type AHG2 de 1952. Sortie récemment de sa grange ou elle a passé plus d’une trentaine d’années, l’auto est complète et présente un faible kilométrage. La carrosserie, les soubassements et la coque sont exempts de corrosion perforante. A l’intérieur, la sellerie ainsi et le ciel de toit présentent un état correct. Elle dispose de sa carte grise française normale. Enfin, sa mécanique est d’origine, mais bloquée.

Fiche Technique

– L4 1003 cm3
– 24 chevaux à 4000 trs
– propulsion
– BVM 3 rapports synchronisés
– Longueur: 3720 mm
– Largeur: 1400 mm
– Hauteur: 1500 mm
– Poids: 760 kg
– VMax: 95 km/h

Points Positifs

– Faible kilométrage

– Peu de corrosion

– Etat d’origine sain

– Complète

– Carte grise française

Points Négatifs

– Moteur bloqué

– Présence de léger coups sur la carrosserie

 

L’auto est visible dans notre dépôt-vente du haut var, exclusivement sur rendez-vous.

N’hésitez pas à nous contacter.